Programme des JN de Metz

Les Journées numismatiques de Metz approchent à grands pas.
Vous trouverez en pièce jointe le programme de ces Journées. Quelques modifications/changements de détail restent toujours possible.

Nous vous rappelons que, compte tenu des conditions sanitaires actuellement en vigueur, il sera obligatoire de présenter un passe sanitaire à l’entrée du musée de la Cour d’Or.

En espérant vous retrouver nombreux à Metz.

Journées numismatiques de Metz – octobre 2021

Si les conditions sanitaires le permettent, les prochaines Journées numismatiques de la SFN se tiendront à Metz les 1er-3 octobre prochains, en collaboration avec le musée de la Cour d’Or.

Vous trouverez en pièces jointes le bulletin d’inscription et quelques renseignements pratiques.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à interroger le secrétaire ou le trésorier de la SFN.

En espérant vous voir nombreux à Metz.

63e journées numismatiques – Monaco, octobre 2020

COMPTE RENDU

63èmes JOURNÉES NUMISMATIQUES

Monaco (23-25 octobre 2020)

            Les 63èmes Journées numismatiques (JN) de la Société française de Numismatique (SFN) se sont déroulées dans la Principauté de Monaco les 23, 24 et 25 octobre 2020. Cette date tardive s’explique par les conditions sanitaires du printemps 2020 liées à l’épidémie de la COVID-19, qui ont provoqué le report des JN à l’automne. Ces Journées ont été organisées en partenariat avec le Musée océanographique, le Musée des timbres et des monnaies, le Musée d’anthropologie préhistorique de Monaco et la Société italienne de Numismatique.  Elles ont également bénéficié du concours actif de Monsieur Christian Charlet, membre d’honneur de la SFN, et de Monsieur Laurent Stéfanini, ambassadeur de France à Monaco.

            Ont participé à ces Journées : Mmes et MM. François Beau, Christine Beau, Jean-Claude Bedel, Jean-Christophe Bertrand, Laurence Calmels, Christian Charlet, Jean-Louis Charlet, Olivier Charlet, Arnaud Clairand, Jean-Marie Diaz, Catherine Grandjean, Camille Hochard, Pierre-Olivier Hochard, Jacques Meissonnier, Bastien Mikolajczak, Sylvia Nieto-Pelletier, Francesco Pastrone, Claude Salicis, Emmanuelle Serigne, Stéphan Sombart, Laurent Stéfanini, Maxime Tobola, Sylvie de Turckheim-Pey, René Wack, Franck Wojan.

            Trois membres de la Société italienne de Numismatique ont participé par visioconférence aux séances de communications : Mme Claudia Perassi et MM. Andrea Saccocci et Alessandro Toffanin.

Vendredi 23 octobre

            Les participants ont été accueillis à partir de 13h45 dans la grande salle de conférences du Musée océanographique. Cette salle immense, réservée pour la SFN, a été préparée de façon à appliquer sans difficulté les gestes barrières ; son  équipement en moyens vidéo ont permis d’enregistrer l’ensemble des communications et de faire participer dans les meilleures conditions possibles nos collègues de la Société italienne de Numismatique, restés en Italie en raison du confinement.

            Les 63èmes Journées numismatiques ont été ouvertes à 14h00 par quatre discours de bienvenue. Les participants ont entendu successivement M. Robert Calcagno, directeur général du Musée océanographique, M. Laurent Stéfanini, ambassadeur de France à Monaco, M. Christian Charlet, co-organisateur de ces JN, et Mme Catherine Grandjean, présidente de la SFN.

            La première séance de communications a débuté à 15h00 sous la présidence de Mme Sylvia Nieto-Pelletier, vice-présidente de la SFN. L’Antiquité a été mise à l’honneur avec la communication de M. Claude Salicis sur la circulation monétaire romaine dans les Alpes-Maritimes, puis celle de Mme Claudia Perassi, qui nous a présentée des médaillons romains en bronze.

Après une courte pause s’est tenue la deuxième séance, présidée par M. Laurent Stéfanini, membre titulaire de la SFN et ambassadeur de France à Monaco. Nous abordons alors la période médiévale et la Renaissance : M. Alessandro Toffanin parle des monnaies des rois de France émises par l’atelier de Milan, tandis que M. Andrea Saccocci dresse un panorama du portrait monétaire entre l’Antiquité et le début des Temps modernes.

            À l’issue de cette séance, les participants ont pu cheminer à travers les ruelles du Rocher et admirer la vue sur les quartiers de Fontvieille d’un côté, de la Condamine et de Monte-Carlo de l’autre.

Samedi 24 octobre

            Après avoir réussi à passer entre les gouttes, les participants se sont retrouvés vers 9h30, toujours dans la grande salle de conférences du Musée océanographique, pour assister tout d’abord à la séance ordinaire de la SFN, présidée par Mme Catherine Grandjean.

Présidente : Mme Catherine Grandjean.

Membres présents : cf. la liste des participants.

Membres excusés : Mmes et MM. M. Amandry, M. Bompaire, P. Bourrieau, A. Hostein, Ph. Mathieu, C. Morrisson, Cl. Pinault, A. Ronde, L. Schmitt.

BSFN

            Le procès-verbal de la séance de septembre (75-06) est soumis au vote de l’assemblée. Il est adopté à l’unanimité.

Élections

Les deux candidatures présentées lors de la séance de septembre sont soumises à l’assemblée : MM. Jean-Pierre Hermant et Borys Zaidman sont élus à l’unanimité, respectivement membre correspondant et membre correspondant étranger.

Candidatures

            La présentation des nouvelles candidatures a été reportée à la séance de novembre pour des raisons pratiques.

Annonces

            La présidente annonce que la remise du jeton de vermeil 2020 à M. Michele Asolati, prévue initialement lors de la séance ordinaire du 5 décembre, était reportée sine die. Elle indique également que, compte tenu de l’évolution inquiétante des conditions sanitaires, la séance ordinaire du 7 novembre (consacrée aux doctorants en numismatique) aurait lieu par Zoom, en visioconférence. La présidente invite les membres de la SFN à consulter régulièrement le site Internet de notre Société afin de se tenir informé de l’évolution de la situation.

            M. Pierre-Olivier Hochard prend la parole à propos de la Newsletter de la SFN, pour laquelle une centaine de membres s’est d’ores et déjà abonnée. M. Hochard précise qu’il faut non seulement s’inscrire, mais aussi – et surtout – confirmer ensuite son inscription en répondant au courriel parvenu dans la messagerie à la suite de l’inscription sur le site.

Emplacement où saisir votre adresse mail

Il rappelle que dix Newsletters sont prévues chaque année (au même rythme que le BSFN) et que leur livraison est prévue quinze jours après la tenue de la séance ordinaire. Il signale également qu’il est possible de se désinscrire d’un simple clic.

            M. Jacques Meissonnier évoque la publication récente de Mémoires en l’honneur de M. Jean Richard, universitaire, membre de l’Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon, et auteur d’une Histoire de la Bourgogne.

Suite des 63èmes Journées numismatiques de Monaco

            À 10h précises, la troisième séance de communications a débuté, sous la présidence de M. René Wack, trésorier de la SFN. M. Arnaud Clairand nous a éclairés sur les origines artistiques de l’Hercule archer de Monaco, et M. Jean-Louis Charlet a expliqué ensuite les relations entre les graveurs français et la Principauté de Monaco depuis le milieu du XVIIe siècle jusqu’à nos jours.

            La quatrième et dernière séance de communications commence après une courte pause. Elle est présidée par Mme Catherine Grandjean, professeur d’Histoire grecque à l’université de Tours et présidente de la SFN. Nous entendons successivement M. Laurent Stéfanini à propos des médailles du prince de Monaco Honoré V, puis Mme Sylvie de Turckheim-Pey, qui a établi des liens entre des dates anniversaires et des médailles et monnaies.

            Au terme de cette séance de communications, Mme Catherine Grandjean, présidente de la SFN, a pris la parole pour remercier successivement les communicants français et italiens pour la qualité de leurs prestations, puis les autorités monégasques, le Musée océanographique et M. Christian Charlet pour la qualité de l’accueil et de l’organisation de ses journées numismatiques de la SFN, et ce malgré le contexte sanitaire. Elle remercie également de leur participation les membres de la Société italienne de Numismatique présents lors de ces JN. Elle donne rendez-vous pour les Journées 2021 et souhaite pour l’avenir, dans un cadre européen, une collaboration active entre notre Société et d’autres Sociétés étrangères.

Après un déjeuner au restaurant installé sur le toit-terrasse du Musée océanographique, et sous un soleil éclatant, les participants se retrouvent à 14 h 30 au Musée des timbres et monnaies, situé dans le quartier de Fontvieille, au pied du Rocher, pour visiter l’exposition intitulée « La principauté de Monaco et le commerce avec le Levant au temps des luigini (XVIIe siècle) ».

Pour clore cette journée particulièrement riche, le traditionnel dîner accueille une vingtaine de participants à partir de 19h30 au restaurant L’Aurore, sur le Rocher, avec la présence de M. Granéro, de l’Administration des biens du Palais.

Dimanche 25 octobre

            Les participants se retrouvent à 10h, sur les hauteurs de la Principauté, au Musée d’Anthropologie préhistorique, pour une visite guidée de l’exposition « Monarchéo », consacrée aux découvertes archéologiques faites dans la Principauté. Des objets, divers et variées, s’étendent de la Préhistoire à l’Antiquité, et montrent que le site n’a cessé d’être occupé.  

            Après un convivial brunch servi dans les réserves du Musée, où les monnaies antiques – essentiellement romaines – découvertes à Monaco nous sont présentées, les 63èmes Journées numismatiques de la SFN ont pris fin avec un portrait de groupe des participants sur la terrasse du Musée.

62e Journées numismatiques – Nîmes, juin 2019

COMPTE RENDU

62èmes JOURNÉES NUMISMATIQUES

Nîmes (31 mai-2 juin 2019)

            Les 62èmes Journées numismatiques (JN) de la Société française de Numismatique (SFN) se sont déroulées à Nîmes (Gard) les 31 mai, 1er et 2 juin 2019. Elles ont été organisées en partenariat avec le musée de la Romanité, la mairie de Nîmes, le Club numismatique nîmoiset le Club numismatique cévenol.

            Ont participé à ces Journées : Mmes et MM. Gilbert Acchiardi, Michel Amandry, Claudette Andurand, Robert Andurand, François Beau, Soline Berger, Muriel Beuve, Stéphane Blanchard, Yves Brugière, Laurence Calmels, Monique Chaneac, Christian Charlet, Olivier Charlet, Christophe Cheminade, Jean-Albert Chevillon, Jean-Luc Cougnard, Jean-Claude Desfretier, Thérèse Desfretier, Jean-Marie Diaz, Yann Fernandez, Joël Françoise, Philippe Ganne, Georges Gautier, Catherine Grandjean, Florian Grimaldi, Stéphane Gustave, Paul-Francis Jacquier, Hugo Jézéquel, Laïla Jézéquel, Yannick Jézéquel, Yvette Jézéquel, Gérard Krebs, Michèle Mathieu, Philippe Mathieu, Jacques Meissonnier, Sylvia Nieto-Pelletier, Raymond Novelli, Richard Pellé, Pierre Requier, Pascal Schlegel, Laurent Schmitt, Clive Stannard,Laurent Stéfanini, Michel Taillard, Huguette Taymans, Fabien Teissier, Daniel Travier, Sylvie de Turckheim-Pey, Brent Upchurch, Bruno Visentini, Patrick Villemur, René Wack, René Waerzeggers,Franck Wojan.

Vendredi 31 mai

            Les participants sont accueillis à partir de 14 h à l’Auditorium du Musée de la Romanité. C’est dans cette salle moderne et confortable, située au rez-de-chaussée inférieur,que se dérouleront les séances de communications.

            Les 62èmes Journées numismatiques sont ouvertes à 14h30 par trois discours de bienvenue : le premier est prononcé par M. Daniel Jean Valade, maire-adjoint délégué à la culture à la mairie de Nîmes, le deuxième par Mme Dominique Darde, conservatrice-en-chef du Musée de la Romanité, et le troisième par Mme Catherine Grandjean, présidente de la SFN.

            La première séance de communications débute à 15h00. Elle est présidée par M. Pascal Schlegel, président du Club numismatique nîmois, et nous entraîne dans les méandres des collections de monnaies celtiques (Sylvia Nieto-Pelletier) et grecques (Soline Berger et Franck Wojan) conservées au Musée de la Romanité.

Après une courte pause, la deuxième séance, présidée par M. Michel Christol, professeur émérite d’Histoire romaine à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Michel Amandry et Jean-Albert Chevillon s’intéressent aux monnayages de la Gaule du Sud-Est, puis Joël Françoise dresse un état des lieux historique du médaillier du Musée de la Romanité.

À l’issue de cette après-midi, les participants cheminent à travers les rues piétonnières du Vieux-Nîmes pour se rendre à l’hôtel de ville, où un cocktail est offert par la mairie. C’est dans le cadre de la salle des réceptionsque M. Daniel Jean Valade, maire-adjointdélégué à la culture,souhaite la bienvenue aux participants au nom de M. Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes. La parole est ensuite donnée à M. Laurent Stéfanini, ambassadeur,délégué permanent de la France auprès de l’UNESCO et membre de la SFN, à propos de la candidature de la ville de Nîmes pour intégrer la liste du patrimoine mondial (sachant que le Pont du Gard en fait déjà partie depuis 1985). Mme Catherine Grandjean remercie ensuite la mairie pour son accueil. M. Valade remet alors à Mme Grandjean la médaille de la ville.

Samedi 1erjuin

            La matinée est entièrement consacrée à la visite des collections permanentes du musée de la Romanité, sous la conduite de Mme Dominique Darde et de M. Joël Françoise.

            Après un déjeuner au restaurant installé sur le toit-terrasse du Musée,La Table du 2, les participants se retrouvent à 14 h 00 à l’Auditorium pour la séance ordinaire de la SFN.

Présidente : Mme Catherine Grandjean.

Membres présents : cf. la liste des participants.

Membres excusés : Mmes etMM. M. Christol, A. Clairand, Fr. Duyrat, A. Hostein, J.-P. Garnier, P.-O. Hochard, J. Jambu, C. Morrisson, S. Nieto-Pelletier.

BSFN

            Pas de procès-verbal à adopter ce mois-ci.

Élections

Les trois candidatures présentées lors de la séance de mai sont soumises à l’assemblée : MM. Julien Cougnard, Giuliano Russo, et l’Amicale numismatique rémoise sont élus respectivement membre correspondant de la SFN à l’unanimité.

Candidatures

            Trois nouvelles candidatures sont présentées à l’assemblée : celle de M. Stéphane Blanchard, de Lézan (Gard), président du Club numismatique cévenol, parrainée par Catherine Grandjean et Laurent Schmitt ; celle de M. Christophe Cheminade, de Saint-Mamert du Gard (Gard), parrainée par Laurent Schmitt et Gérard Krebs ; celle de Mme Manon Larue, de Gournay (Indre), parrainée par Arnaud Suspène et le Bureau.

Annonces

            La présidente rappelle que la séance de septembre se tiendra le samedi 7 septembre à l’INHA, en raison de la fermeture annuelle du site Richelieu de la BnF.

            Elle donne ensuite connaissance d’un courriel envoyé par Mme Sylviane Estiot annonçant le décès du numismate belge Philippe Gysen.

« Philippe Gysen (1950-2019), fin connaisseur du monnayage impérial romain du IIIe siècle de notre ère et particulièrement de l’empereur Probus, son grand favori, est décédé le 4 mai 2019 à la suite d’une longue maladie. Il en avait anticipé l’issue en se séparant de sa belle collection en 2018 par l’intermédiaire de l’expert Paul-Francis Jacquier. Pour ma part, je salue la mémoire d’un homme discret et passionné, qui m’a accompagnée souvent dans mes quêtes documentaires à l’étranger – grandes collections institutionnelles, trésors monétaires inédits vus en vrac – avec, pour seule gratification d’un travail technique et austère, le plaisir de voir passer entre ses mains des centaines de ces monnaies dont il savait apprécier la beauté et peser l’intérêt historique. »

La présidente donne ensuite la parole à M. Laurent Schmitt, qui annonce d’une part le nouveau programme de son séminaire dominical de numismatique romaine (il sera notamment question des trésors monétaires d’or, des monnaies isolées et des bijoux monétaires) et, d’autre part, l’organisation de différents voyages numismatiques au cœur de cet été (en juillet à Montréal du Gers et fin août-début septembre à Nîmes et à Arles).

            M. Michel Amandry signale que le Musée des monnaies et médailles Joseph Puig de Perpignan organise, du 12 mai 2019 au 28 mars 2020 une exposition intitulée « Trésors au Musée Joseph Puig ».

            M. Stéphane Blanchard, président du Club numismatique cévenol, annonce que le prochain week-end numismatique se tiendra les 9 et 10 mai 2020  prochains.

            La présidente reprend la parole pour signaler la présence dans l’assemblée de M. Fabien Tessier, graphiste-maquettiste, chargé de la mise en page du BSFN et de la RN. Des applaudissements nourris saluent le patient travail de M. Tessier pour le travail effectué.

Suite des 62èmesJournées numismatiques de Nîmes

            La troisième séance de communications débute à 14h30. Présidée par M. Daniel Jean Valade, adjoint au maire délégué à la culture à la mairie de Nîmes, elle s’intéresse aux dupondii nîmois (Patrick Villemur et Maryse Blet-Lemarquand, puis Michel Christol – texte lu finalement par Mme Dominique Darde) et à de récentes découvertes monétaires en contexte archéologique local (Richard Pellé).

            La quatrième et dernière séance de communications commence après une courte pause. Elle est présidée par Mme Catherine Grandjean, professeur d’Histoire grecque à l’université de Tours et présidente de la SFN. La période moderne est mise à l’honneur et se focalise successivement sur le monnayage protestant (René Wack), les foires de Beaucaire (Christian Charlet) et les plombs pour sceller la soie nîmoise (Yannick Jézéquel).

            Au terme de cette quatrième séance, Mme Catherine Grandjean, présidente de la SFN, prend la parole pour remercier chaleureusement la mairie de Nîmes (M. Daniel Jean Valade), le Musée de la Romanité (Mme Dominique Darde), le Club numismatique nîmois (M. Pascal Schlegel), le Club numismatique cévenol (M. Stéphane Blanchard) et M. Joël Françoisepour la qualité de leur accueil, l’organisation et la réussite de ces Journées numismatiques de la SFN, qui ont connu, une fois encore, un succès mérité.

            La séance est levée à 17h30.

Les participants se retrouvent à partir de 19h30 à la terrasse du restaurant Le Lisita, pour le traditionnel dîner de clôture, qui a réuni une quarantaine de convives. C’est au pied des Arènes de Nîmes que s’achèvent les LXIIes Journées numismatiques.

Dimanche 2 juin

            Les amateurs d’art antique et d’histoire urbaine se retrouvent à 9h30 devant l’office de tourisme pour une visite guidée des Arènes et de la vieille ville de Nîmes à travers les siècles.

61e Journées numismatiques – Orléans, juin 2018

COMPTE RENDU

61èmes JOURNÉES NUMISMATIQUES

 Orléans (1er-3 juin 2018)

 

Les 61èmes Journées numismatiques (JN) de la Société française de Numismatique (SFN) se sont déroulées à Orléans (Loiret) les 1er, 2 et 3 juin 2018. Elles ont été organisées en partenariat avec l’Association numismatique du Centre (ANC) et le CNRS – IRAMAT Centre Ernest Babelon (CEB).

Ont participé à ces Journées : Mmes et MM. Michel Albar, Michel Amandry, Claudette Andurand, Robert Andurand, Jean-Yves Auzolles, Bruno Barbet, François Beau, Soline Berger, Maryse Blet-Lemarquand, Marc Bompaire, Frédéric Bonté, Muriel Bossavit, Jean-Pierre Brachot, Bruno Brebion, Pascal Brisson, René Burgevin, Gérard Caillat, Alain Calamuso, Alain Cartier, Christian Charlet, Olivier Charlet, Guy Decouard, Jean-Pierre Deroin, Jean-Claude Desfretier, Thérèse Desfretier, Harry Dewit, Jean-Marie Diaz, Jean-Marc Dupont, Thomas Faucher, Joël Françoise, Jean-Pierre Garnier, Georges Gautier, Éric Girod, Catherine Grandjean, Stéphane Gustave, Pierre-Olivier Hochard, Yannick Jézéquel, Yvette Jézéquel, Éric Joseph, Michel Lerude, Jérémy Martin, Michèle Mathieu, Philippe Mathieu, Frédéric Mayeras, Jacques Meissonnier, Anne-Marie Michaux, Jean-Claude Michaux, Jens Christian Moesgaard, Sylvia Nieto-Pelletier, Eleni Papaefthymiou, Charles Parisot-Sillon, Myriam Pheline, Clément Pinault, Jacques Pizie, Frédéric Préau, Guillaume Sarah, Simone Scheers, Laurent Schmitt, Marie-Claude Singer, Arnaud Suspène, Huguette Taymans, Jean-Pierre Terrien, François Trotereau, Muriel Troubady, Patrick Villemur, Jean-Raoul Vuillermet, René Wack, René Waerzeggers, Michel Wauthier, Franck Wojan.

 

Vendredi 1er juin

Dans la matinée, les personnes qui le souhaitaient ont pu visiter les locaux du CNRS – IRAMAT Centre Ernest Babelon sous la conduite de sa directrice, Mme Sylvia Nieto-Pelletier, assistée de Mme Maryse Blet-Lemarquand et de M. Thomas Faucher.

Les participants sont accueillis à partir de 14 h à l’hôtel Dupanloup. Ancien palais épiscopal d’Orléans, l’hôtel Dupanloup, construit à partir de 1635 et propriété de la ville d’Orléans en 1919, accueille depuis 2014 le Centre international universitaire pour la Recherche. C’est dans la Salle de Réception au premier étage que se déroulent les  deux premières séances de communications.

Les 61èmes Journées numismatiques sont ouvertes à 14h30 par trois discours de bienvenue : celui de M. Philippe Barbier, adjoint et chargé du patrimoine historique ; celui de Mme Catherine Grandjean, présidente de la SFN ; celui de Mme Marion Blin, déléguée régionale par intérim, délégation CNRS Centre-Limousin-Poitou-Charentes. Les discours s’achèvent avec la présentation de l’Association numismatique du Centre par l’un de ses anciens présidents, M. Michel Lerude.

La première séance de communications débute à 14h50. Elle est présidée par M. Marc Bompaire, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’École pratique des hautes études, et nous entraîne en territoire carnute (Sylvia Nieto-Pelletier avec Murielle Troubady) puis dans l’univers des koina  du monde grec antique (Catherine Grandjean, avec Maryse Blet-Lemarquand et Eleni Papaefthymiou).

Après une courte pause, la deuxième séance commence, présidée par Mme Sylvia Nieto-Pelletier, directrice de recherche au CNRS – IRAMAT Centre Ernest Babelon et vice-présidente de la SFN. Trois communications se succèdent et s’intéressent aux monnaies d’or des “Libérateurs“ pendant les guerres civiles romaines (Arnaud Suspène), l’outil informatique au service des numismates (Guillaume Sarah) et un oppidum turon (Murielle Troubady).

À l’issue de cette journée, les participants prennent le chemin de l’hôtel Groslot, où un vin d’honneur est offert par l’ANC. C’est dans le cadre somptueux du Salon d’Honneur que M. Abel Moittié, conseiller municipal délégué, souhaite la bienvenue aux participants au nom de M. Olivier Carre, maire d’Orléans et président d’Orléans Métropole. Mme Catherine Grandjean remercie l’ANC pour son accueil dans ce magnifique monument construit au début du XVIe siècle par l’architecte Jacques 1er Androuet du Cerceau, qui a servi d’hôtel de ville entre 1790 et 1981. Certains participants ont pu également écouter M. Michel Lerude raconter les souvenirs qui hantent ces lieux et découvrir l’ancienne Salle du Conseil municipal, l’ancien Bureau du Maire et la célèbre Salle des Mariages, où mourut François II venu à Orléans avec sa mère (Catherine de Médicis) et son épouse (Marie Stuart) pour y présider les États généraux en 1560. Le souvenir de Jeanne d’Arc est également présent dans ce bâtiment.

 

Samedi 2 juin

La matinée est consacrée à la troisième séance de communications ; elle est présidée par M. Michel Amandry, ancien président de la SFN et directeur honoraire du département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France. Elle se déroule à l’Auditorium du musée des Beaux-Arts. Les participants pénètrent dans les entrailles du musée des Beaux-Arts pour accéder à l’Auditorium et s’installent pour écouter trois communications aux accents médiévaux, la première de Philippe Schiesser sur le denier, la deuxième de Guillaume Sarah sur la découverte d’une monnaie dans la banlieue nord d’Orléans, et la troisième de Jens Christian Moesgaard qui nous propose une petite escapade en Normandie à la fin du Xe siècle.

 

Les participants se retrouvent à 14 h 30 pour la séance ordinaire de la SFN.

Présidente : Mme Catherine Grandjean.

Membres présents : Mmes et MM. M. Amandry, J. Artru, Fr. Beau, S. Berger, M. Blet-Lemarquand, M. Bompaire, Fr. Bonté, A. Calamuso, Chr. Charlet, O. Charlet, J.-Cl. Desfretier, J.-M. Diaz, J. Françoise, J.-P. Garnier, St. Gustave, P.-O. Hochard, Y. Jézéquel, N. Joniaux, Ph. Mathieu, Fr. Mayeras, J. Meissonnier, A.-M. Michaux, J.-Cl. Michaux, J. Chr. Moesgaard, S. Nieto-Pelletier, E. Papaefthymiou, Ch. Parisot-Sillon, Cl. Pinault, R. Prot, G. Sarah, S. Scheers, Ph. Schiesser, L. Schmitt, A. Suspène, H. Taymans, P. Villemur, R. Wack, M. Wauthier, Fr. Wojan.

Membres excusés : Mme et MM. Fr. Duyrat, G. Gautier, A. Hostein, P.-Fr. Jacquier, J. Jambu, M.-L. Le Brazidec, S. de Turckheim-Pey.

 

BSFN

Le procès-verbal de la séance d’avril (73-4) est soumis au vote de l’assemblée. Il est adopté à l’unanimité.

 

Élection

La candidature de M. Nicolas Dubreu (parrains : Michel Amandry et le Bureau), présentée lors de la séance de mai, est soumise au vote de l’assemblée. M. Dubreu est élu membre correspondant de la SFN à l’unanimité.

 

Annonces

La présidente rappelle que la séance de septembre, en hommage à Mme Sylvie de Turckheim et à M. Georges Gautier, se tiendra exceptionnellement à l’INHA, salle Vasari, à partir de 9h. MM. Patrick Villemur et Christian Charlet prennent respectivement la parole pour annoncer la liste des communicants.

Elle cède enfin la parole à M. Jens Christian Moesgaard qui annonce la soutenance de la thèse de M. Florent Audy, préparé à l’université de Stockholm (Suède) sous le titre « Coin-pendants in Viking Age Scandinavia ».

  1. Michel Amandry nous apprend une triste nouvelle, le décès de M. Jean-Baptiste Giard.

 

Jean Baptiste Giard (1932-2018)

 

Né à Lille en 1932, J.-B. Giard, après être sorti de l’École des Chartes en 1960, a passé toute sa carrière au département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France (1961-1997).

Il laisse derrière lui une œuvre très importante, essentiellement consacrée au monnayage romain. On ne citera ici que ses trois volumes qui ont fait connaître le fonds de monnaies romaines du Cabinet, d’Auguste à Nerva. Il portait également une attention particulière à la publication de trésors et il créa la série Trésors Monétaires dont il édita les douze premiers volumes (1979-1990). Il fut secrétaire de la Revue Numismatique de 1962 à 1973, puis l’un de ses directeurs de 1974 à 1996. Ses travaux lui ont valu l’obtention du prix Duchalais (1968), du prix Allier de Hauteroche (1983 et 2001) de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, et la médaille de la Royal Numismatic Society (1998). Il était chevalier des Palmes académiques (1977).

 

Michel Amandry

 

Mme Cécile Morrisson nous a communiqué le texte ci-dessous :

 

Vassiliki (Vasso) Penna (1952-2018)

 

Vasso Penna, est décédée à Athènes le 17 mai après avoir lutté trois ans contre la maladie qui l’avait frappée brutalement lorsqu’elle donnait le séminaire d’été de Dumbarton Oaks trois ans auparavant. Professeur d’histoire, numismatique et sigillographie byzantines à l’Université du Péloponnèse, elle était diplômée de l’Université Aristote de Thessalonique (1974). Elle avait préparé à Oxford, sous la direction de Michael Metcalf une thèse de doctorat intitulée Byzantine Monetary Affairs during the 8th, 9th, 10th and 11th centuries[1], étude exhaustive du monnayage byzantin et de sa circulation de 717 à 1081, que je me rappelle lui avoir fait soutenir avec Bryan Ward-Perkins dans le bureau de celui-ci, l’usage oxonien excluant le directeur de thèse d’un “jury“ réduit. Entre 1974 et 1998 elle avait travaillé dans les Éphories des Antiquités byzantines (de Macédoine de l’est et Thrace et des Îles de l’Égée du Nord-est), puis au Musée Numismatique d’Athènes, dont elle fut le directeur adjoint (1994-1998). Après son élection à l’Université du Péloponnèse en 2006, elle fut la première titulaire d’une chaire de numismatique et  sigillographie byzantines dans une université grecque.

Chercheur infatigable, elle avait publié plusieurs articles importants sur la numismatique byzantine et médiévale, ainsi que l’introduction bilingue Το Βυζαντινό Νόμισμα/Byzantine Coinage. Medium of Transaction and Manifestation of Imperial Propaganda, (Nicosie 2002). Ses intérêts scientifiques s’étendaient bien au-delà de l’époque byzantine et de la numismatique comme le montrent ses articles sur les sceaux, son manuel sur la monnaie grecque à travers les âges, des “tortues” d’Égine aux “phénix” de Kapodistrias (Athènes 2001).  Responsable de la collection de monnaies de la fondation KIKPE elle fit paraître – avec Yiannis Stoyas – le volume de la SNG Greece 7. The KIKPE Collection of Bronze Coins, Vol. I (Athènes 2012) et elle organisa une série d’expositions : au Musée Bénaki à Athènes sur la monnaie de bronze (2006), à la Fondation Martin Bodmer à Genève sur les Mots et les monnaies (2012), au Musée Pushkin de Moscou sur la représentation de la figure humaine de l’Antiquité à la période moderne (2016), chacune avec son propre catalogue bilingue[2].

Elle avait enseigné dans le cadre du Séminaire des Sciences historiques organisé par l’Institut National de la Recherche scientifique hellénique (depuis 1991), à l’Université du Péloponnèse, au King’s College de Londres (2009-2012) et au Summer Program on Coins and Seals de Dumbarton Oaks (2015). Par son ouverture et sa générosité scientifique et personnelle envers ses étudiants et les jeunes chercheurs elle a formé une nouvelle génération de numismates. Ils déplorent sa disparition. La SFN s’associe à la douleur de son mari Charalambos, de ses filles Daphni et Christina, ainsi que ses petits-enfants.

Cécile Morrisson et Pagona Papadopoulou

 

 Suite des 61èmes Journées numismatiques d’Orléans

 

La quatrième séance de communications débute à 14h45, sous la présidence de M. Laurent Schmitt, numismate, membre de la SFN et de l’ANC. Les participants doivent résoudre une énigme numismatique angevine à l’aide d’archives et de calculs de probabilités (René Wack et Alain Calamuso), puis découvrent un petit trésor original trouvé dans la région d’Orléans (Marc Bompaire).

La cinquième et dernière séance de communications commence après une courte pause. Présidée par Mme Catherine Grandjean, professeur d’Histoire grecque à l’université de Tours et présidente de la SFN, cette séance nous entraîne vers des périodes plus modernes (avec Christian Charlet, qui rend justice à Mademoiselle d’Orléans) et contemporaines (avec Jean-Pierre Garnier, qui décrit deux médailles-plaquettes de Georges Lemaire représentant des bâtiments emblématiques de la ville d’Orléans).

Au terme de cette cinquième séance, Mme Catherine Grandjean, présidente de la SFN, prend la parole pour remercier chaleureusement la mairie d’Orléans, l’Association numismatique du Centre et l’IRAMAT CEB pour leur accueil et l’organisation de ces Journées qui ont connu, une fois encore, un vif succès.

La séance est levée à 17h45. Les participants se retrouvent à partir de 19h au restaurant Le Grand Martroi, place du Martroi, pour le traditionnel dîner de clôture qui a réuni une cinquantaine de convives.

 

Dimanche 3 juin

C’est sous un soleil éclatant que les participants qui le souhaitaient ont pu découvrir le centre historique de la ville d’Orléans, dans le cadre d’une visite guidée avec conférencière. Les lieux et personnages emblématiques de la ville n’ont désormais plus de secret pour ces courageux marcheurs du dimanche matin.

 

[1] Disponible sur https://ora.ox.ac.uk/objects/uuid:02e4cf82-a638-4bd2-a45b-09c17c585dc8 et dont les principales conclusions sont rassemblées dans  « Life in Byzantine Peloponnese: The numismatic evidence (8th-12th c) in Μνήμη Martin Jessop Price (Βιβλιοθηκη της ελληνικης νομισματικης εταιρειας

[2] Xαλκούς ένεκα αλλαγής /Chalkous, for Everyday Dealings. The Unknown World of Bronze Coinage (Athènes 2006); Les mots et les monnaies, de la Grèce ancienne à Byzance (Gand 2012)/ Words and Coins, from Ancient Greece to Byzantium (Gand 2012 et 20142) ; Heads and Tails – Tales and Bodies: Engraving the Human Figure from Antiquity to the Early Modern Period (Gand 2016).

60e Journées numismatiques – Perpignan, juin 2017

Les 60es Journées numismatiques (JN) de la Société française de Numismatique (SFN) se sont déroulées à Perpignan (Pyrénées-Orientales) les 2, 3 et 4 juin 2017. Elles ont été organisées en partenariat avec le Musée des monnaies et médailles Joseph Puig et l’Association numismatique du Roussillon (ANR).

Ont participé à ces Journées : Mmes et MM. Michel Amandry, Claudette Andurand, Robert Andurand, François Beau, Jean-Claude Bedel, Jérôme Bénézet, Marie-Françoise Bischoff, Marc Bompaire, Joëlle Bouvry, Laurence Calmels, Jean-Albert Chevillon, Christian Charlet, Olivier Charlet, Patrice Debeurre, Jean-Claude Desfretier, Thérèse Desfretier, Jean-Marie Diaz, Francis Dieulafait, Guillaume Duperron, Bernard Doutres, Joël Françoise, Martin Galinier, Philippe Ganne, Jean-Pierre Garnier, Sabine Got, Pierre-Marie Guihard, Stéphane Gustave, Paul-Francis Jacquier, Jérôme Jambu, Yannick Jézéquel, Yvette Jézéquel, Jean-Jacques Joli, Nicolas Joniaux, Jocelyne Joussemet, Marie-Laure Le Brazidec, Laure Lebrat, Michel Martimort, Frédéric Mayeras, Jacques Meissonnier, Pierre-Yves Melmoux, Alexandre Millé, Jacques Padrixe, Élodie Paris, Marc Parverie, Lucas Picot, Jean-Claude Pruja, Pierre Requier, Pere Pau Ripollès, André Ronde, Roselyne Ronde, Laurent Schmitt, Laurent Stefanini, Christian Torres, Sylvie de Turckheim-Pey, Pierre Vigo, Patrick Villemur, René Wack, Franck Wojan.

Vendredi 2 juin

Les participants sont accueillis à partir de 14 h dans l’une des salles de réception de l’hôtel Pams, où se dérouleront les séances de communication. Ces Journées débutent sous une chaleur toute méditerranéenne, que viennent heureusement tempérer les marbres et les peintures végétales qui ornent la salle, ainsi que l’agréable patio ombragé situé au cœur de l’hôtel particulier. Néanmoins, de nombreux participants ont montré également un intérêt particulier pour les nus féminins de Paul Gervais qui décorent la plupart des murs de l’hôtel Pams.

Les 60es Journées numismatiques sont ouvertes à 14h30 par les discours de bienvenue de M. Michel Pinell, maire-adjoint de Perpignan, suppléant M. Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, empêché, et de M. Bernard Lamothe, conseiller municipal de la ville de Perpignan, délégué au Musée Puig, et celui de M. Michel Amandry, président de la SFN.

La première séance de communications débute à 14h50. Elle est présidée par M. Martin Galinier, professeur des universités, université de Perpignan, qui présente tour à tour les quatre orateurs : Francis Dieulafait, Pere Pau Ripollès, et enfin Jean-Albert Chevillon avec Pierre-Yves Melmoux. Après une courte pause, la deuxième séance, présidée par M. Alexandre Mille, conservateur des musées de Perpignan, commence avec les communications de Jérôme Bénézet, de Pierre-Marie Guihard et celle de Marie-Laure Le Brazidec avec Guillaume Duperron.

À l’issue de cette demi-journée de communications, consacrées essentiellement à la période antique, un vin d’honneur est offert aux participants dans les jardins du musée des monnaies et médailles Joseph Puig, et de nombreux participants en profitent pour visiter le musée ouvert exceptionnellement pour eux en cette fin de journée.

Samedi 3 juin

La matinée est consacrée à la troisième séance de communications, présidée par Mme Laure Lebrat, présidente de l’Association numismatique du Roussillon (ANR). Les époques médiévale et moderne sont mises à l’honneur avec les communications de Marc Bompaire, de Jean-Claude Pruja et de Pierre-Yves Melmoux.

Les participants se retrouvent à 14 h pour la séance ordinaire de la SFN :

Président : M. M. Amandry.

Membres présents : Mmes et MM. R. Andurand, Fr. Beau, J.-Cl. Bedel, M. Bompaire, L. Calmels, Chr. Charlet, J.-A. Chevillon, J.-M. Diaz, J. Françoise, Ph. Ganne, J.-P. Garnier, St. Gustave, P.-Fr. Jacquier, J. Jambu, Y. Jézéquel, N. Joniaux, M.-L. Le Brazidec, Fr. Mayeras, J. Meissonnier, J.-Cl. Pruja, P. Requier, P. P. Ripollès, A. Ronde, L. Schmitt, L. Stefanini, S. de Turckheim-Pey, P. Villemur, R. Wack, Fr. Wojan.

Membres excusés : Mme et M. G. Gautier, S. Nieto-Pelletier.

BSFN

Le procès-verbal de la séance de mars (72-3) est soumis au vote de l’assemblée. Il est adopté à l’unanimité.

Candidature

Trois nouvelles candidatures sont présentées : celle de M. Jean-François Cassan, avocat à la retraite, parrainée par Michel Amandry et Patrick Villemur ; celle de M. David Martínez Chico, doctorant à l’université de Murcie (Espagne), parrainée par Michel Amandry et Pierre-Olivier Hochard ; enfin, celle de Mme Eleni Papaefthymiou, numismate et archéologue grecque, parrainée par Catherine Grandjean et Marie-Christine Marcellesi.

Élection

La candidature de M. Thomas Cocano (parrains : Marc Bompaire et Sabrina Valin), présentée lors de la séance de mai, est soumise au vote de l’assemblée. M. Cocano est élu membre correspondant de la SFN à l’unanimité.

Annonces

Le président annonce que la séance ordinaire de rentrée de la SFN, prévue le samedi 2 septembre prochain, se tiendra exceptionnellement à l’INHA, salle Walter Benjamin, en raison de la fermeture annuelle de la BnF – site Richelieu.

Il cède ensuite la parole à Mme Laurence Calmels, qui présente une exposition qui se tient au Musée archéologique du Nivernais, à Nevers, jusqu’au 1er octobre 2017 et qui porte sur les jetons de la Société nivernaise des Lettres, Sciences et Arts.

Suite des 60es Journées numismatiques de Perpignan

La quatrième séance de communications débute à 14h20, sous la présidence de M. Michel Amandry, président de la SFN. Nous entendons à cette occasion les communications de MM. Christian Charlet et Jérôme Jambu.

La cinquième et dernière séance de communications commence après une courte pause à peine bousculée par un orage menaçant. Présidée par M. Christian Charlet, de la SFN, cette séance nous permet d’écouter MM. Nicolas Joniaux, Pierre-Yves Melmoux (avec Georges Belluteau), et Jean-Pierre Garnier en duo avec Laurent Schmitt.

Au terme de cette cinquième séance, M. Michel Amandry, président de la SFN, prend la parole pour remercier chaleureusement la mairie de Perpignan (pour nous avoir permis d’utiliser l’une des salles de l’hôtel Pams), ainsi que le musée des monnaies et médailles Joseph Puig et l’Association numismatique du Roussillon pour leur accueil et l’organisation de ces Journées qui ont connu un vif succès au cours de ces deux jours, au vu du nombre des participants.

La séance est levée à 18h. Les participants se retrouvent une heure plus tard au restaurant L’Arago, place Arago, pour le traditionnel dîner de clôture.

Dimanche 4 juin

Avec le retour du Soleil, les participants qui le souhaitaient ont pu profiter d’une agréable « ballade historique » et d’apprécier ainsi pleinement une visite guidée qui a débuté au pied du Castillet et qui a permis d’arpenter les rues de la vieille ville et d’en découvrir quelques trésors cachés.

 

59e Journées numismatiques – Colmar, juin 2016

Les cinquante neuvièmes Journées numismatiques se sont tenues à Colmar du vendredi 10 au dimanche 12 juin dernier.

De g. à dr., MM. Meyer (maire de Colmar), Amandry (président de la SFN) et Casin (responsable de la Bibliothèque municipale)

De g. à dr., MM. Meyer (maire de Colmar), Amandry (président de la SFN) et Casin (responsable de la Bibliothèque municipale)

La salle d'exposition et le public des Journées numismatiques

La salle d’exposition et le public des Journées numismatiques

Le dupondius de Nîmes

Le dupondius de Nîmes

Monnaies de nécessité et cartes postales anciennes de Colmar

Monnaies de nécessité et cartes postales anciennes de Colmar

 

Samedi 11 juin

Les participants se retrouvent à 14h à la Bibliothèque municipale pour la séance ordinaire de la SFN, présidée par M. Michel Amandry.

Membres présents : Mmes et MM. Michel Amandry, Robert Andurand, Soline Berger, Marc Bompaire, Laurence Calmels, Christian Charlet, Pierre Crinon, Jean-Claude Desfretier, Joël Françoise, Paul-Francis Jacquier, Yannick Jézéquel, Vincent Martinez, Jacques Meissonnier, Jean-Claude Michaux, Alain Poinsignon, Béatrice Schärli, Laurent Schmitt, Huguette Taymans, Sylvie de Turckheim-Pey, Patrick Villemur, René Wack, Franck Wojan.

Invités : MM. R. Martin, M. Ulonska.

Membres excusés : A. Bourgeois, J.-P. Garnier, G. Gautier, A. Hostein, J. Jambu, L. Lariche, S. Nieto-Pelletier, A. Ronde.

BSFN

Le président soumet au vote de l’assemblée les procès-verbaux des séances de mars 2016 (Assemblée générale) et d’avril 2016. Tous deux sont adoptés à l’unanimité.

Élections

La candidature proposée lors de la séance de mai est soumise au vote. M. Antoine Clerc, parrainé par Mmes Nieto-Pelletier et Blet-Lemarquand, est élu membre correspondant.

Candidatures

Trois nouvelles candidatures sont présentées à l’assemblée :

  • M. Rémy Martin, directeur de sociétés (parrains : Vincent Martinez et Paul-Francis Jacquier),
  • M. Jean-François Pasty, archéologue (parrains : Pierre-Olivier Hochard et Sylvia Nieto-Pelletier),
  • M. Martin Ulonska, professeur de mathématiques et d’histoire (parrains : le Bureau et Vincent Martinez).

Annonces

Le président rappelle que les séances d’automne de la SFN, en raison de l’avancée des travaux dans le quadrilatère Richelieu, se tiendront à l’INHA, 2 rue Vivienne, en face de l’entrée actuelle de la BnF – site Richelieu. Il invite les membres à consulter régulièrement le site Internet de la SFN pour connaître le détail de ces modifications.

Le président a ensuite le plaisir d’annoncer que M. Antony Hostein a été élu directeur d’études d’« Histoire monétaire du monde romain » à la IVe section de l’École pratique des Hautes Études (EPHE), que M. Pierre-Olivier Hochard a été élu maître de conférences d’Histoire grecque à l’université François-Rabelais de Tours, et que M. Michel Dhénin a été élu membre d’honneur de la Societat Catalana d’Estudis Numismàtics de Barcelone.

Il rappelle que lors de la séance du 5 novembre prochain sera remis le Jeton de vermeil 2016 à M. Johan van Heesch. Il annonce que la séance du 3 décembre 2016 sera consacrée à l’œuvre de Mme Cécile Morrisson suite à la remise de son épée d’académicienne qui aura lieu au début de l’automne.

Le président cède la parole à M. Jacques Meissonnier qui annonce que le Musée archéologique de Dijon organise depuis le 29 avril et jusqu’au 16 octobre prochain une exposition intitulée « “Donnant donnant”. Vœux et dons aux dieux en Gaule romaine ».

Suite des 59es Journées numismatiques

À l’issue de la séance ordinaire de la SFN, la seconde séance de communications commence. Elle est présidée par M. Michel Amandry puis par M. Rémy Casin. Quatre communications sont présentées, respectivement par MM. Pierre Crinon, Christian Charlet, Alain Poinsignon et Michel Dhénin (texte lu par M. Bompaire).

Au terme de cette seconde séance de communications, M. Amandry remercie M. Casin pour son accueil et l’organisation de ces Journées, ainsi que M. Hamm pour l’exposition numismatique. M. Casin remercie à nouveau la SFN d’avoir choisi la ville de Colmar pour la mise en valeur de son patrimoine numismatique.

La séance est levée à 18h.