07 Fév

Compte-rendu de séance – 4 février 2017

SÉANCE DU 4 FÉVRIER 2017  

        Président : M. Michel Amandry.

Membres présents : Mmes et MM. S. Berger, M. Blet-Lemarquand, M. Bompaire, A. Bourgeois, Fr. Boursier, Cl. Brenot, Chr. Charlet, P. Crinon, J. Françoise, J.-P. Garnier, G. Gautier, C. Grandjean, A. Hostein, M. Hourlier, Y. Jézéquel, M.-Chr. Marcellesi, C. Morrisson, S. Nieto-Pelletier, O. Picard, A. Pol, V. Prigent, R. Prot, J.-P. Rey-Coquais, A. Ronde, G. Sarah, Ph. Schiesser, L. Schmitt, L. Stefanini, S. de Turckheim-Pey, N. Verzéa, P. Villemur, R. Wack, Fr. Wojan.

Invité : Mmes A. Lampadaridi, B. Pitarakis, I. Rapti, V. Schiesser, MM. M. Cacouvos, J.-Cl. Cheynet, D. Feissel, M. Kaplan, M. Pérignon, R. Renard.

Membres excusés : Mmes et MM. V. Drost, Fr. Duyrat, P.-O. Hochard, P.-Fr. Jacquier, J. Jambu, L. Lariche, J. Meissonnier, A. Suspène.

Le président souhaite la bienvenue aux participants à cette après-midi exceptionnelle consacrée à Madame Cécile Morrisson, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres et ancienne directrice du département des Monnaies,médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France.

 

BSFN

Les procès-verbaux des séances de novembre 2017 (71-9) et de décembre 2017 (71-10) sont soumis au vote de l’assemblée. Ils sont adoptés à l’unanimité.

 

Élection

La candidature de M. Philippe Crépin, présentée lors de la séance de janvier, est soumise au vote de l’assemblée. M. Crépin est élu membre correspondant à l’unanimité.

 

Candidatures

Deux nouvelles candidatures sont présentées : celle de Mme Élodie Paris, de Montpellier, parrainée par Vincent Drost et Sylvia Nieto-Pelletier, et celle de M. Serge Hamm, de Horbourg-Wihr, parrainée par Michel Amandry et Patrick Villemur.

 

Annonces

Le président rappelle que l’Assemblée générale ordinaire de la SFN aura lieu le samedi 4 mars 2017 dans la salle Walter Benjamin de l’INHA.

Les prochaines Journées numismatiques se dérouleront à Perpignan (Pyrénées-Orientales) du 2 au 4 juin 2017 (week-end de Pentecôte). Le président lance un appel à communications et signale que, à l’instar de l’année dernière, la fiche d’inscription, le programme et les renseignements utiles seront mis en ligne sur le site Internet de la SFN et non envoyés par voie postale.

Le président a ensuite le plaisir d’annoncer que M. Laurent Stefanini recevra prochainement les insignes d’officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur (promotions du 1er janvier 2017).

Deux conférences susceptibles d’intéresser nos membres sont annoncées :

  • Jeudi 16 février, à l’université de Lille III, dans le cadre de l’ « Atelier épigraphie et numismatique : expression et réception du pouvoir impérial », MM. Michel Amandry et Rémy Poignault interviendront dans la cadre de la séance intitulée « Hadrien. Un empereur de l’âge d’or : figure et réception » avec chacun une conférence, intitulée respectivement « Le monnayage provincial frappé sous l’empereur Hadrien » et « Numismatique, épigraphie et littérature dans les Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar ».
  • Vendredi 3 mars, dans le cadre du séminaire « Monnaies et sanctuaires, Labex RESMED », de l’École normale supérieure à Paris, M. Jacques Meissonnier parlera des « Troncs à offrandes monétaires et monnaies mutilées. Deux exemples de Gaule romaine à Crain (Yonne) et à Juvigné (Mayenne) ».

Le président signale également que la journée thématique « sensualité et sexualité en numismatique », préparée par M. Jérôme Jambu, a été déplacée au samedi 2 décembre 2017 (et non le samedi 7 octobre comme annoncé précédemment).

« Sensualité et sexualité en numismatique »

Journée d’étude de la Société française de numismatique

Samedi 2 décembre 2017

La thématique « sensualité et sexualité en numismatique » de cette journée d’étude organisée par la SFN s’inscrit dans le renouvèlement des sciences historiques et sociales, notamment l’histoire des sensibilités et les études de genre. Objets certes à la mode, ils n’ont cependant pas épuisé toutes les sources disponibles. Ainsi les objets monétaires, dans leur matérialité, de toutes périodes et horizons, pourront être abordés sous cet angle, permettant un croisement disciplinaire, géographie et chronologique inédit.

Les questions de l’iconographie et de la représentation de motifs sensuels et sexuels, des pratiques et des usages des objets qui les portent, ou encore du regard des historiens et numismates sur ceux-ci, seront au cœur de nos préoccupations.

Dans quelle mesure un motif iconographique était-il choisi pour susciter le désir ? Comment les usagers de la monnaie percevaient-ils ces choix et cela a-t-il influencé la circulation des espèces ? Des pièces de monnaie étaient-elles par ailleurs particulièrement réservées à certaines pratiques, comme les échanges de faveurs ? Enfin, comment nos devanciers ont-ils perçu la nudité ou l’érotisme figuré sur certains monnayages et à quel point leurs travaux en ont-ils été influencés ?

C’est autour de cette problématique en trois axes – conception, perception et utilisation à l’époque et perception a posteriori (épistémologie) – que les propositions de communication sont attendues.

Jérôme Jambu & Thibault Cardon

Les propositions de communications sont à envoyer auprès de M. Jambu à l’adresse suivante : jeromejambu@noos.fr

Enfin, le président a le regret d’informer l’assistance du décès de Monsieur Tony Merson. Il lit la nécrologie ci-dessous, préparée par M. Jens-Christian Moesgaard.

 

Tony (R.A.S.) Merson est décédé le 24 décembre 2016 à l’âge de 66 ans. Les membres les plus anciens de la SFN se souviennent de lui comme faisant partie du petit groupe de collectionneurs britanniques qui furent de fidèles participants aux Journées Numismatiques dans les années 1970, 1980 et 1990. Son nom restera également attaché à de nombreux articles dans le BSFN. Tony était comptable de profession, mais collectionneur dans l’âme. Ses collections étaient très variées. Les monnaies françaises médiévales lui tenaient à coeur. Il aimait débusquer les bonnes affaires hors des réseaux habituels, et ses grandes connaissances lui valurent de faire de belles découvertes. Mais il ne s’arrêtait pas là et ses recherches aboutirent régulièrement à des articles bien documentés. Pour n’en citer qu’un seul, sa contribution à la discussion sur les divisionnaires du gros tournois (publié dans The Gros Tournois, Oxford 1997) reste une référence. Son ami Robert Thompson prépare actuellement sa bibliographie.

Communications :

Mme Maryse Blet-Lemarquand, puis MM. Jean-Pierre Garnier (avec Michel Dhénin), Pierre Crinon, Vivien Prigent, Jean-Claude Cheynet et Christian Charlet prononcent tour à tour leur communication.

Les communications de MM. Cheynet et Prigent seront publiées dans la Revue Numismatique.

À l’issue de celles-ci, le président remercie les intervenants et l’assemblée, et déclare la séance close.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *