11 Fév

Peter Spufford (1934-2017)

« Peter Spufford est mort le 18 novembre 2017 à l’âge de 83 ans après avoir mené une riche carrière universitaire d’historien, d’abord à Keele, puis à Cambridge, depuis 1979, à Queens’ College, comme Reader in Economic History puis comme Professor of European History jusqu’en 2001 où il accéda à l’éméritat.

Même s’il était membre de notre Société, c’est surtout sa contribution à l’histoire économique et monétaire du Moyen Âge qu’il convient d’évoquer avec deux ouvrages majeurs : Money and its use in Medieval Europe, en 1988, et Power and Profit: The Merchant in Medieval Europe, en 2002 (qui ont été traduits en 5 langues). Le premier depuis l’Esquisse de Marc Bloch, il avait fondé la place de l’histoire monétaire dans le champ historique en présentant dans le débat sur l’économie médiévale une position monétariste nuancée : si la démographie a été le moteur de la croissance économique médiévale la monnaie, ou plutôt son insuffisance, jouait comme un frein puissant, pour reprendre une image proposée par N.J. Mayhew. Il a en effet particulièrement insisté sur la part des échanges et des paiements qui ne prenaient pas la forme de numéraire, notamment dans son petit essai de 2008 (How Rarely did Medieval Merchants use Coins) et il a ainsi ouvert le champ des recherches sur la circulation des lingots de métal à côté des lettres de change ou de la dette publique des monti italiens puis des villes des Pays-Bas bourguignons.

De ce fait, il déclinait le titre de numismate, non sans un peu de fausse modestie, et il n’a guère écrit dans les revues numismatiques : pas d’articles dans Numismatic Chronicle ni dans la RN, mais plusieurs articles dans le BNJ ou la Revue belge et le JMP témoignent de sa connaissance exceptionnelle des monnayages et de l’histoire monétaire et financière des Pays Bas bourguignons auxquels il avait consacré sa thèse publiée en 1970 (Monetary Problems and Policies in the Burgundian Netherlands).

Ainsi, tout comme Philip Grierson qu’il côtoyait à Cambridge, il n’a jamais reçu le jeton de notre Société. Il en était néanmoins proche et après avoir été membre brièvement dans les années 1970 quand il travaillait à sa thèse, il venait de la rejoindre à nouveau en mai dernier, pour une période, hélas, plus brève encore.

C’est également au mois de mai que j’ai personnellement rencontré Peter Spufford pour la dernière fois lors d’un congrès à Prague où une fois encore il avait assuré de la plus brillante des façons l’introduction et la conclusion du colloque non sans intervenir, de façon pertinente, sur chaque communication ou presque. Il avait alors découvert le premier exemplaire du volume de mélanges qui lui avait été dédié (Money and its Use in Medieval Europe Three Decades On, M. Allen N. Mayhew ed.) et qui était issu d’un colloque tenu en son honneur à Cambridge en 2010. Il a ainsi laissé une forte impression à tous ceux qui l’ont rencontré dans des congrès, colloques ou écoles d’été comme celle d’Estella 1999 où les étudiants présents lui avaient à la fin de la semaña réservé une véritable ovation. C’était en effet un esprit particulièrement attentif et ouvert aux chercheurs débutants comme confirmés et tous garderont l’image de son gilet rouge, de son rire et de son accueil chaleureux. »

Marc Bompaire

11 Fév

Compte rendu de séance – 3 février 3018 (provisoire)

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU 3 FÉVRIER 2018

Président : M. M. Amandry, président de la SFN.

Membres présents : Mmes et MM. S. Berger, D. Bocciarelli, M. Bompaire, P. Bourrieau, Chr. Charlet, M. Chauveau, J.-P. Garnier, C. Grandjean, P.-O. Hochard, A. Hostein, Fr. Joyaux, J.-R. Le Dantec, C. Morrisson, S. Nieto-Pelletier, E. Papaefthymiou, N. Verzéa, P. Villemur, R. Wack, Fr Wojan.

 

Membres excusés : Mmes et MM. A. Bourgeois, Fr. Duyrat, G. Gauthier, M. Hourlier, J. Jambu, L. Lariche, Ph. Mathieu, A. Suspène, S. de Turckheim.

 

Élection

La candidature de Mme Camille Bossavit, présentée lors de la séance de janvier, est soumise au vote de l’assemblée. Mme Bossavit est élue membre correspondant à l’unanimité.

 Candidatures

Trois nouvelles candidatures sont présentées à l’assemblée : celle de M. Louis Brousseau, parrainée par Michel Amandry et Olivier Picard ; celle de M. Florent Chabat, de Cesson, parrainée par François Joyaux et Christian Charlet ; celle de M. Olivier Charlet, de Courbevoie, parrainée par MM. René Wack et Laurent Schmitt, sont présentées à l’assemblée.

En outre, la SFN a reçu l’adhésion de la Société de Numismatique asiatique.

Annonces

Le président présente certaines prochaines séances de la SFN :

  • le 3 mars prochain se tiendra l’Assemblée générale ordinaire de la SFN (salle Walter Benjamin, INHA) au cours de laquelle sera renouvelé le Conseil d’Administration ;
  • la séance du 7 avril, organisée par M. Antony Hostein, sera entièrement consacrée au 150ème anniversaire de l’École pratique des Hautes Études (EPHE) et plus précisément aux numismates et l’EPHE ;
  • les Journées numismatiques 2018 (1er-3 juin) se dérouleront à Orléans (le bulletin d’inscription et le programme seront, comme les années précédentes, bientôt disponibles sur le site Internet de la SFN) ;
  • enfin, la séance du 8 septembre sera une journée complète en hommage à Mme Sylvie de Turckheim et à M. Georges Gautier.

 

Le président cède la parole à M. Antony Hostein qui signale quelques événements susceptibles d’intéresser nos membres :

  • les 12-14 avril prochains, à l’université d’Édimbourg (Écosse, Royaume-Uni) se tiendra The Roman Archaeology Conference – RAC 2018, dont la session 4C est intitulée « War and Peace’ ! Roman Coin Hoards in Archaeological Context – From Daily Life Episodes to Group Tragedies » ;
  • du 3 au 5 mai, au Museu de Prehistòria de València (Espagne) se déroulera le 7th Joint Meeting of European Coin Find Network and Nomisma.org ;
  • à l’université de Trieste (Italie), les 17-19 mai, aura lieu un séminaire international sur les dépôts monétaires de très grande taille intitulé « Troppo grandi per essere studiati ? – Too big to sudy ?».

Marc Bompaire signale un colloque intitulé « Les noces de philologie et de Guillaume Budé. L’œuvre de Guillaume Budé au prisme du savoir humaniste cinq siècles et demi après sa naissance », qui se tiendra du 3 au 5 mai prochains.

François Joyaux prend la parole et lance un appel à communications en vue des IVèmes Rencontres de Numismatique asiatique, qui se dérouleront à Paris, sur le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France, le 17 novembre 2018. Le thème retenu est « Numismatique de l’Indochine aux XIXe et XXe siècles ». Les personnes souhaitant présenter une communication doivent prendre contact avec la Société de Numismatique asiatique (numis.asia@orange.fr).

Peter Spufford

“Peter Spufford est mort le 18 novembre 2017 à l’âge de 83 ans après avoir mené une riche carrière universitaire d’historien, d’abord à Keele, puis à Cambridge, depuis 1979, à Queens’ College, comme Reader in Economic History puis comme Professor of European History jusqu’en 2001 où il accéda à l’éméritat.

Même s’il était membre de notre Société, c’est surtout sa contribution à l’histoire économique et monétaire du Moyen Âge qu’il convient d’évoquer avec deux ouvrages majeurs : Money and its use in Medieval Europe, en 1988, et Power and Profit: The Merchant in Medieval Europe, en 2002 (qui ont été traduits en 5 langues). Le premier depuis l’Esquisse de Marc Bloch, il avait fondé la place de l’histoire monétaire dans le champ historique en présentant dans le débat sur l’économie médiévale une position monétariste nuancée : si la démographie a été le moteur de la croissance économique médiévale la monnaie, ou plutôt son insuffisance, jouait comme un frein puissant, pour reprendre une image proposée par N.J. Mayhew. Il a en effet particulièrement insisté sur la part des échanges et des paiements qui ne prenaient pas la forme de numéraire, notamment dans son petit essai de 2008 (How Rarely did Medieval Merchants use Coins) et il a ainsi ouvert le champ des recherches sur la circulation des lingots de métal à côté des lettres de change ou de la dette publique des monti italiens puis des villes des Pays-Bas bourguignons.

De ce fait, il déclinait le titre de numismate, non sans un peu de fausse modestie, et il n’a guère écrit dans les revues numismatiques : pas d’articles dans Numismatic Chronicle ni dans la RN, mais plusieurs articles dans le BNJ ou la Revue belge et le JMP témoignent de sa connaissance exceptionnelle des monnayages et de l’histoire monétaire et financière des Pays Bas bourguignons auxquels il avait consacré sa thèse publiée en 1970 (Monetary Problems and Policies in the Burgundian Netherlands).

Ainsi, tout comme Philip Grierson qu’il côtoyait à Cambridge, il n’a jamais reçu le jeton de notre Société. Il en était néanmoins proche et après avoir été membre brièvement dans les années 1970 quand il travaillait à sa thèse, il venait de la rejoindre à nouveau en mai dernier, pour une période, hélas, plus brève encore.

C’est également au mois de mai que j’ai personnellement rencontré Peter Spufford pour la dernière fois lors d’un congrès à Prague où une fois encore il avait assuré de la plus brillante des façons l’introduction et la conclusion du colloque non sans intervenir, de façon pertinente, sur chaque communication ou presque. Il avait alors découvert le premier exemplaire du volume de mélanges qui lui avait été dédié (Money and its Use in Medieval Europe Three Decades On, M. Allen N. Mayhew ed.) et qui était issu d’un colloque tenu en son honneur à Cambridge en 2010. Il a ainsi laissé une forte impression à tous ceux qui l’ont rencontré dans des congrès, colloques ou écoles d’été comme celle d’Estella 1999 où les étudiants présents lui avaient à la fin de la semaña réservé une véritable ovation. C’était en effet un esprit particulièrement attentif et ouvert aux chercheurs débutants comme confirmés et tous garderont l’image de son gilet rouge, de son rire et de son accueil chaleureux.”

Marc Bompaire

 

Publications

Le président fait circuler la publication reçue récemment :

  • L’Écho des Calètes, 188, janvier-mars 2018

 

Il présente et fait circuler l’ouvrage suivant : Bruno Jané et Kévin Alexandre Kazek, L’Or de Metz. 1. Les monnaies précieuses de l’époque gauloise aux Carolingiens, Milano, 2018.

 

« J’ai plaisir à vous présenter Les monnaies précieuses de l’époque gauloise aux Carolingiens, premier volume d’un triptyque sur L’or de Metz, publié sous la direction de Bruno Jané et Kévin Alexandre Kazek (éditions Silvana Editoriale, Milano, 2018) et dont il m’avait été demandé d’écrire l’avant-propos. Le musée de la Cour d’Or-Metz Métropole possède 304 monnaies, 23 médailles et 6 jetons en or. Le premier volume en décrit 94 avec deux ensembles particulièrement notables : 17 gauloises (n° 2 à 18) et surtout 69 mérovingiennes (n° 25 à 93). Dans le catalogue, magnifiquement illustré, les provenances, quand elles sont connues, sont toujours notées. On trouvera donc là des monnaies venant de la collection du baron Nicolas-Damas Marchant, maire de Metz entre 1805 et 1816, et dont la collection fut acquise par la ville de Metz après sa mort en 1833, de celle du comte de l’Espine, dispersée en 1867 par Rollin et Feuardent, ou de celle de Joseph Caignard de Saulcy.

Le catalogue, précis, est précédé de deux essais, l’un sur « L’or ou la quintessence du pouvoir », le second sur « L’or comme monnaie : fabrication, circulation, disparition », et suivi d’annexes diverses, toutes intéressantes.

Voici donc le patrimoine numismatique messin qui commence à se dévoiler. »

Michel Amandry

 

Erratum

Deux erreurs de contenu ont échappé à la vigilance des relecteurs :

  • Charlet et J.-Y. Kind, « Un double tournois en or du duc de Sully (1642) provenant de l’ancienne collection royale conservée aux MMA (Cabinet des médailles) de la BnF », BSFN 72-9, novembre 2017) : le demi-franc de Sully reproduit en figure 3 (p. 365) est propriété de la Monnaie de Paris, qui a aimablement autorisé sa reproduction ;
  • Charlet et R. Prot, « Patards d’argent et de billon de la principauté de Château-Regnault décriés par le roi d’Espagne Philippe IV en 1627 », BSFN 73-1, janvier 2018 : p. 9, note 2, il faut lire 1616 et non 161.

 

Communications

Dorian Bocciarelli, Christian Charlet (avec Jean-Yves Kind) et François Joyaux prononcent tour à tour leurs communications. À l’issue de celles-ci, le président remercie l’assemblée, déclare la séance close et donne rendez-vous à l’assemblée et à nos membres pour la séance de mars, assemblée générale ordinaire de la SFN.

17 Jan

Décès de Fernand Arbez (1939-2017)

« Le 4 novembre dernier, notre ami Fernand Arbez participait activement à notre séance mensuelle après avoir partagé un déjeuner amical avec plusieurs d’entre nous. Malgré deux lourdes affections de santé de longue durée (ALD) qui lui valurent de nombreuses hospitalisations depuis une dizaine d’années, il nous était totalement fidèle et tenait à être présent parmi nous, tant à nos séances qu’aux Journées numismatiques, toutes les fois que son état de santé le lui permettait.

Dans la semaine qui suivit cette séance, il dut subir en urgence une intervention chirurgicale imprévue. Malgré le succès de l’opération pratiquée le 11 novembre, il devait décéder d’un arrêt du cœur le 13. Il venait de fêter ses 78 ans le 15 octobre.

Fernand Arbez était un autodidacte qui accomplit à la SNCF une brillante carrière grâce à la qualité de la formation professionnelle qu’il reçut pendant les “Trente Glorieuses”, à l’instar de l’exemple bien connu de Pierre Bérégovoy. Ayant exprimé dès son enfance l’ardent désir de devenir conducteur de train, il entra en apprentissage à la SNCF dès l’âge de 15 ans et, grâce à la formation permanente et à la formation continue, il réussit à réaliser son rêve.

Il était par ailleurs passionné d’histoire et s’intéressa tôt aux monnaies dont il pensait, comme Jean Babelon, qu’elles “racontent l’histoire”. Membre de l’Association des Cheminots numismates, il y rencontra Laurent Schmitt qui l’amena à notre Société ainsi qu’à la SÉNA.

Dès 1988, Fernand Arbez participa aux Journées numismatiques chaque année jusqu’à sa maladie. Il devint membre correspondant de la SFN en 1993, puis membre titulaire en 2001 après plusieurs communications remarquées et deux articles dans la Revue numismatique, dont le premier, en 1996, fit connaître pour la première fois le fonctionnement d’une régie générale des monnaies créée par Colbert. Fernand Arbez en effet avait pris l’habitude de fréquenter quotidiennement les Archives nationales depuis les années 1980. Pendant plus de 25 ans, il y dépouilla la majorité du fonds Z16 de la Cour des Monnaies (plus de 1000 articles) et, novation très importante par rapport à ses prédécesseurs dans les archives, F. de Saulcy et P. Prieur, il y ajouta l’étude de plusieurs milliers d’arrêts du Conseil du Roi (série E) dont il établit un résumé synthétique pour environ 1500 d’entre eux intéressant les monnaies. Il étudia également les papiers des contrôleurs généraux des finances (série G7), les registres des provisions d’offices (série V1), ainsi que d’autres fonds (minutier central, série KK, etc.). Le Cabinet des Médailles a reçu de sa part un CD-Rom concernant les arrêts du Conseil du Roi (plus de 200 pages).

Fernand Arbez laisse un grand nombre de papiers à exploiter malgré ses communications et ses articles qui ont fait connaître de très nombreux documents d’archives inédits. Nombreux sont les numismates qui lui doivent beaucoup, même s’ils ne le citent pas toujours. Pour ma part, sa contribution concerne plus de la moitié de mes communications et articles traitant des monnaies royales françaises.

Homme particulièrement généreux, soucieux de faire partager ses connaissances et ses découvertes, Fernand Arbez était un homme profondément fidèle en amitié : pour lui, notre Société et les SÉNA constituaient une seconde famille. En sa personne, nous perdons un homme de grande qualité et un très grand numismate, issu du rang, et dont nous pouvons être fiers. »

Christian CHARLET

17 Jan

Compte-rendu de séance – 6 janvier 2018 (provisoire)

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU 6 JANVIER 2018

 

Président : M. M. Amandry, président de la SFN.

 

Membres présents : Mmes et MM. S. Berger, M. Bompaire, Chr. Charlet, M. Chauveau, J.-P. Garnier, G. Gautier, P.-O. Hochard, Y. Jézéquel, Fr. Joyaux, L. Lariche, Ph. Mathieu, Fr. Mayeras, R. Prot, A. Ronde, S. de Turckheim, S. Valin, N. Verzéa, P. Villemur, R. Wack, Fr Wojan.

 

Membres excusés : Mmes et MM. Fr. Duyrat, C. Grandjean, A. Hostein, J. Jambu, S. Nieto-Pelletier, L Schmitt, A. Suspène.

 

 

Élection

La candidature de M. Olivier Goujon et celle de M. Adrien Sipos, de Gagny, présentées lors de la séance de décembre, sont soumises au vote de l’assemblée. MM. Goujon et Sipos sont élus chacun membre correspondant à l’unanimité.

 

Candidature

La candidature de Mme Camille Bossavit, d’Orléans, parrainée par Mmes Sylvia Nieto-Pelletier et Maryse Blet-Lemarquand, est présentée à l’assemblée.

 

Annonces

Le président a le plaisir de souhaiter une bonne et heureuse année 2018 à l’assemblée et aux membres de la SFN.

Il annonce ensuite que, le 8 décembre dernier, M. Michel Zink, secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, a remis les insignes de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur à Mme Cécile Morrisson.

Il présente le volume 174 de la Revue Numismatique (2017), sorti fin novembre, qui compte 494 pages et notamment un cahier thématique consacré aux « Hommages à Jean-Pierre Callu, janvier 2016 ».

Le président a le regret d’annoncer les disparitions de Fernand Arbez, de Peter Spufford et de Robert Thompson. Les nécrologies de ces trois disparus sont prononcées successivement par Christian Charlet, Marc Bompaire et Michel Amandry. Une minute de silence est ensuite observée en mémoire de nos trois anciens membres.

 

Fernand Arbez

 

« Le 4 novembre dernier, notre ami Fernand Arbez participait activement à notre séance mensuelle après avoir partagé un déjeuner amical avec plusieurs d’entre nous. Malgré deux lourdes affections de santé de longue durée (ALD) qui lui valurent de nombreuses hospitalisations depuis une dizaine d’années, il nous était totalement fidèle et tenait à être présent parmi nous, tant à nos séances qu’aux Journées numismatiques, toutes les fois que son état de santé le lui permettait.

Dans la semaine qui suivit cette séance, il dut subir en urgence une intervention chirurgicale imprévue. Malgré le succès de l’opération pratiquée le 11 novembre, il devait décéder d’un arrêt du cœur le 13. Il venait de fêter ses 78 ans le 15 octobre.

Fernand Arbez était un autodidacte qui accomplit à la SNCF une brillante carrière grâce à la qualité de la formation professionnelle qu’il reçut pendant les “Trente Glorieuses”, à l’instar de l’exemple bien connu de Pierre Bérégovoy. Ayant exprimé dès son enfance l’ardent désir de devenir conducteur de train, il entra en apprentissage à la SNCF dès l’âge de 15 ans et, grâce à la formation permanente et à la formation continue, il réussit à réaliser son rêve.

Il était par ailleurs passionné d’histoire et s’intéressa tôt aux monnaies dont il pensait, comme Jean Babelon, qu’elles “racontent l’histoire”. Membre de l’Association des Cheminots numismates, il y rencontra Laurent Schmitt qui l’amena à notre Société ainsi qu’à la SÉNA.

Dès 1988, Fernand Arbez participa aux Journées numismatiques chaque année jusqu’à sa maladie. Il devint membre correspondant de la SFN en 1993, puis membre titulaire en 2001 après plusieurs communications remarquées et deux articles dans la Revue numismatique, dont le premier, en 1996, fit connaître pour la première fois le fonctionnement d’une régie générale des monnaies créée par Colbert. Fernand Arbez en effet avait pris l’habitude de fréquenter quotidiennement les Archives nationales depuis les années 1980. Pendant plus de 25 ans, il y dépouilla la majorité du fonds Z16 de la Cour des Monnaies (plus de 1000 articles) et, novation très importante par rapport à ses prédécesseurs dans les archives, F. de Saulcy et P. Prieur, il y ajouta l’étude de plusieurs milliers d’arrêts du Conseil du Roi (série E) dont il établit un résumé synthétique pour environ 1500 d’entre eux intéressant les monnaies. Il étudia également les papiers des contrôleurs généraux des finances (série G7), les registres des provisions d’offices (série V1), ainsi que d’autres fonds (minutier central, série KK, etc.). Le Cabinet des Médailles a reçu de sa part un CD-Rom concernant les arrêts du Conseil du Roi (plus de 200 pages).

Fernand Arbez laisse un grand nombre de papiers à exploiter malgré ses communications et ses articles qui ont fait connaître de très nombreux documents d’archives inédits. Nombreux sont les numismates qui lui doivent beaucoup, même s’ils ne le citent pas toujours. Pour ma part, sa contribution concerne plus de la moitié de mes communications et articles traitant des monnaies royales françaises.

Homme particulièrement généreux, soucieux de faire partager ses connaissances et ses découvertes, Fernand Arbez était un homme profondément fidèle en amitié : pour lui, notre Société et les SÉNA constituaient une seconde famille. En sa personne, nous perdons un homme de grande qualité et un très grand numismate, issu du rang, et dont nous pouvons être fiers. »

Christian CHARLET

 

Publications

Le président fait circuler les ouvrages et périodiques reçus dernièrement :

Ouvrages

  • Michel Amandry (dir.), La monnaie antique, Paris, Ellipses, coll. « Le monde : une histoire », 2017.
  • Marc Bompaire et Guillaume Sarah (éd.), Mine, métal, monnaie, Melle, ÉPHE, coll. « Hautes études médiévales et modernes 111 », Genève, Droz, 2018

 

Périodiques :

  • Cahiers d’Archéologie & d’Histoire du Berry, 214, septembre 2017
  • Cahiers numismatiques, 214, décembre 2017
  • Carnets numismatiques du Comté de Nice et du Sud-Est, 1, 2017
  • Numismatisches NachrichtenBlatt, 66/12, 2017

 

Communications

  1. Patrick Villemur (avec Michel Amandry et Pere Pau Ripollès), Christian Charlet (avec Jean-Yves Kind et Richard Prot, puis seul) et Franck Wojan prononcent tour à tour leurs communications. À l’issue de celles-ci, le président remercie l’assemblée et déclare la séance close.

 

 

Calendrier 2018 des séances de la SFN

 

Les prochaines séances de la SFN sont prévues les samedis 6 janvier, 3 février, 3 mars (Assemblée générale), 7 avril, 5 mai, 1er-3 juin (Journées numismatiques d’Orléans), 8 septembre, 6 octobre, 3 novembre et 1er décembre.

Les séances de mars, d’avril et de septembre se tiendront à l’INHA.

Deux séances thématiques sont prévues : celle d’avril, organisée par M. Antony Hostein, fêtera les 150 ans de l’École pratique des Hautes Études (EPHE) avec pour thème « Les numismates et l’EPHE » ; celle de septembre (journée complète) sera l’occasion de rendre hommage à Mme Sylvie de Turckheim-Pey et à M. Georges Gautier à l’occasion de leur 80ème anniversaire.

 

 

 

 

15 Déc

Compte-rendu de séance – 2 décembre 2017 (provisoire)

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU 2 DÉCEMBRE 2017

 

Président : M. M. Amandry, président de la SFN.

Participants : Mmes et MM. Cl. Andurand, A.-Fr. Auberson, Fl. Augustin, Chr.-J. Aubry, C. Balaire, P. Baubeau, S. Boehringer, Fr. Boursier, Fr. de Callataÿ, Th. Cardon, Chr. Charlet, N. Consiglio, M. Delcamp, R. Desse, V. Drost, B. Foucray, G. Gautier, J. Genechesi, V. Geneviève, G. Herbert, P.-O. Hochard, D. Hollard, A. Hostein, J. Jambu, N. Joniaux, J.-P. Le Dantec, M.-A. Le Guennec, St. Martin, Fr. Mayeras, M. Melle, D. Monjoie, C. Morrisson, S. Nieto-Pelletier, J. Olivier, O. Picard, R. Pliego, Fl. Prudhomme, J.-Cl. Pruja, A. Ronde, S. Steinberg, A. Suspène, Fr. Thierry, L. Trommenschlager, P. Villemur, R. Wack, Fr. Wojan.

Membres excusés : Mmes et MM. R. Andurand, M.-L. Le Brazidec, S. Berger, M. Bompaire, P. Bourrieau,  Fr. Duyrat, J.-P. Garnier, C. Grandjean, M.-Chr. Marcellesi, J. Meissonnier, St. Sombart.

 

Les participants se retrouvent à partir de 9h dans la salle Émilie du Châtelet, au sein du quadrilatère Richelieu de la Bibliothèque nationale de France, pour assister à une journée d’étude intitulée « Sensualité et sexualité en Numismatique ». Organisée par MM. Jérôme Jambu et Thibault Cardon, cette séance exceptionnelle a été sponsorisée par la société iNumis représentée par M. Stephan Sombart.

La séance du matin, introduite par M. François de Callataÿ et présidée par M. Jérôme Jambu, a pour cadre l’Antiquité : Mmes et MM. Franck Wojan, Sylvia Nieto-Pelletier avec Julia Genechesi et Stéphane Martin, Dominique Hollard, Vincent Drost et Marie-Adeline Le Guennec prononcent tour à tour leur communication. Après une pause méridienne autour d’un buffet dans le Salon d’honneur, les membres de la SFN se retrouvent à 13h45 pour une brève séance ordinaire. La séance de l’après-midi, présidée par M. Michel Amandry, traite des périodes médiévale, moderne et contemporaine : les participants entendent successivement MM. Vincent Geneviève, Thibault Cardon, Jérôme Jambu, Christian Charlet et Patrice Baubeau. Sylvie Steinberg donne ses conclusions.

 

BSFN

Les procès-verbaux des séances de septembre (72-7) et d’octobre 2017 (72-8) sont soumis au vote de l’assemblée. Ils sont adoptés à l’unanimité.

 

Candidatures

La candidature de M. Olivier Goujon, de Paris, parrainée par Christian Charlet et Laurent Schmitt, et celle de M. Adrien Sipos, de Gagny, parrainée par Marc Bompaire et Guillaume Sarah, sont présentées à l’assemblée.

 

Élections

Les candidatures de M. Guy Collin et de M. Michele Asolati, présentées lors de la séance de novembre, sont soumises au vote de l’assemblée. MM. Collin et Asolati sont élus membre correspondant à l’unanimité.

 

Annonces

Le président a le plaisir d’annoncer que M. Christian Charlet a reçu des mains du prince Albert II de Monaco, le 17 novembre dernier, la Croix d’officier de l’ordre de Grimaldi pour services rendus à la famille souveraine au titre de la numismatique.

Il a ensuite le regret d’annoncer les décès de MM. Fernand Arbez et de Peter Spufford. Leur nécrologie est reportée à la séance de janvier ; elle sera prononcée respectivement par Christian Charlet et René Wack, et par Marc Bompaire.

Pierre-Olivier Hochard demande la parole pour rappeler aux auteurs de communications de bien vouloir lui remettre leur texte (en respectant scrupuleusement les « Instructions aux auteurs ») dans les 15 jours qui suivent la séance. Cette réactivité permet de raccourcir les délais de publication du BSFN.

Antony Hostein annonce que, le jeudi 11 janvier 2018, les séminaires de numismatique grecque et de numismatique romaine de l’École pratique des hautes études (EPHE) seront mutualisés autour du thème suivant : « Les noms sur les légendes monétaires (époques classique, hellénistique et impériale) ».

 

Calendrier 2018 des séances de la SFN

Les prochaines séances de la SFN sont prévues les samedis 6 janvier, 3 février, 3 mars (Assemblée générale), 7 avril, 5 mai, 1er-3 juin (Journées numismatiques d’Orléans), 8 septembre, 6 octobre, 3 novembre et 1er décembre.

Les séances de mars, d’avril et de septembre se dérouleront à l’INHA (entrée rue Vivienne).

 

 

16 Nov

Compte-rendu de séance – 4 novembre 2017 (provisoire)

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU 4 NOVEMBRE 2017

 

Président : M. M. Amandry, président de la SFN.

 

Membres présents : Mmes et MM. F. Arbez, Fr. Beau, M. Bompaire, Chr. Charlet, M. Chauveau, J. Françoise, J.-P. Garnier, G. Gautier, M. Hourlier, L. Jankowski, Fr. Joyaux, Ph. Mathieu, O. Michel, J. Chr. Moesgaard, C. Morrisson, A. d’Ottone-Rambach, H. Rambach, A. Ronde, G. Salaün, G. Sarah, L. Schmitt, S. de Turckheim-Pey, N. Verzéa, P. Villemur, R. Wack, Fr Wojan.

 

Membres excusés : Mmes et MM. Fr. Boursier, Fr. Duyrat, C. Grandjean, P.-O. Hochard, A. Hostein, J. Jambu, L. Lariche, S. Nieto-Pelletier, A. Suspène.

 

Candidatures

Les candidatures de M. Guy Collin, des Ponts-de-Cé, parrainée par MM. Marc Bompaire et René Wack, et celle de M. Michele Asolati, de Mestre-Venezia (Italie) parrainée par MM. Michel Amandry et Bruno Callegher sont présentées à l’assemblée.

 

Élection

La candidature de M. Pascal Schlegel, présentée lors de la séance d’octobre est soumise au vote de l’assemblée. M. Schlegel est élu membre correspondant à l’unanimité.

 

Annonces

Le président rappelle tout d’abord que la prochaine séance ordinaire de la SFN sera également une journée d’étude organisée par MM. Jérôme Jambu et Thibault Cardon, intitulée « Sensualité et sexualité en numismatique ». Les personnes inscrites se retrouveront de 9h30 à 17h dans la salle Émilie du Châtelet et dans le Salon d’Honneur de la Bibliothèque nationale de France – site Richelieu. Cette journée est sponsorisée par la société iNumis de M. Stephan Sombart.

Parmi les distinctions remises à nos membres, M. Michel Amandry a reçu à Göteborg la médaille de la fondation Rut et Bengt Holmen pour la Numismatique.

 

Le président signale enfin diverses manifestations susceptibles d’intéresser nos membres, et qui s’ajoutent à celles indiquées dans le procès-verbal de la séance d’octobre :

  • Le 10 novembre prochain, l’université de Bourgogne propose la 11ème Table ronde de l’Atelier « Aigyptos – Recherches sur l’Égypte tardive » sur le thème « L’économie de l’Égypte ancienne » avec, parmi les intervenants, M. Julien Olivier.
  • Dans le cadre des conférences de M. Marc Bompaire à l’EPHE (« Numismatique et économie monétaire de l’Occident médiéval et moderne »), qui ont lieu le quatrième vendredi de chaque mois de novembre 2017 à mai 2018, M. Bompaire en présente le programme et le thème général qui porte sur « les ressources et les outils disponibles en ligne en numismatique et dans les disciplines voisines ».

 

Le président cède enfin la parole à M. René Wack, trésorier de la SFN, qui présente un nouveau mode de paiement de la cotisation par carte bancaire. Il s’ajoute aux moyens de paiement déjà existant (espèces, chèque et virement bancaire) et s’adresse tout particulièrement à nos membres étrangers. M. Wack précise que, à terme, ce moyen de paiement sécurisé permettra également d’acheter directement en ligne des publications de la SFN. Les détails de la procédure à suivre seront fournis dans le prochain appel de cotisation.

 

Remise du jeton de vermeil de la SFN 2017

 

Le président cède la parole à M. Marc Bompaire, vice-président de la SFN, qui fait l’éloge et retrace la carrière de M. Jens Christian Moesgaard, « le plus français des numismates danois ». M. Moesgaard remercie la SFN puis il prononce sa communication qui porte sur l’importance et l’intérêt des monnaies de fouilles.

 

Publications & ouvrages

Le président fait circuler les publications reçues dernièrement :

  • Cahiers d’Archéologie & d’Histoire du Berry, 213, juin 2017
  • Cahiers numismatiques, 213, septembre 2017
  • Mitteilungen der Österreichischen Numismatischen Gesellschaft, 57/2, 2017
  • Numismatisches NachrichtenBlatt, 11, 2017

 

Communications

  1. Jens Christian Moesgaard, Gildas Salaün (avec Karine Robin), Olivier Michel, Christian Charlet (avec Jean-Yves Kind), François Joyaux et Mme Sylvie de Turckheim-Pey prononcent tour à tour leurs communications. À l’issue de celles-ci, le président remercie l’assemblée et déclare la séance close.

 

 

Calendrier 2018 des séances de la SFN

 

Les prochaines séances de la SFN sont prévues les samedis 6 janvier, 3 février, 3 mars (Assemblée générale), 7 avril, 5 mai, 1er-3 juin (Journées numismatiques d’Orléans), 8 septembre, 6 octobre, 3 novembre et 1er décembre.

 

 

 

 

22 Oct

Compte-rendu de séance – 7 octobre 2017

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU 7 OCTOBRE 2017

 

Président : M. M. Bompaire, vice-président de la SFN.

Membres présents : Mmes et MM. M. R. Andurand, E. Arbabe, F. Arbez, Chr. Charlet, Th. Cocano, J.-P. Garnier, Y. Jézéquel, Fr. Joyaux, A. Hostein, L. Lariche, Ph. Mathieu, A. Ronde, S. de Turckheim-Pey, S. Valin, N. Verzéa, P. Villemur, R. Wack, Fr. Wojan.

Membres excusés : Mmes et MM. M. Amandry, Fr. Beau, Y. Coativy, V. Drost, Fr. Duyrat, G. Gautier, C. Grandjean, P.-O. Hochard, M. Hourlier, J. Jambu, J. Meissonnier, S. Nieto-Pelletier, A. Suspène.

 

BSFN

Le procès-verbal de la séance de juin – Journées numismatiques de Perpignan (72-6) est soumis au vote de l’assemblée. Il est adopté à l’unanimité.

Candidature

La candidature de M. Pascal Schlegel, d’Eyguières, parrainée par MM. Laurent Schmitt et Jean-Albert Chevillon, est présentée à l’assemblée.

Annonces

Le président annonce que, lors de notre prochaine séance ordinaire, le samedi 4 novembre, le jeton de vermeil 2017 de la Société française de Numismatique sera remis à M. Jens Christian Moesgaard.

Le président rappelle ensuite que la séance de décembre sera une journée d’étude organisée par MM. Jérôme Jambu et Thibault Cardon, et intitulée « Sensualité et sexualité en numismatique ». Elle se tiendra de 9h30 à 17h dans la salle Émilie du Châtelet et dans le Salon d’Honneur de la Bibliothèque nationale de France – site Richelieu. Le programme définitif est d’ores et déjà disponible sur le site Internet de la SFN. Le nombre de places étant limité, il est nécessaire de s’inscrire auprès de M. Jambu (jerome.jambu@bnf.fr) pour pouvoir assister à cette séance exceptionnelle.

Le président signale enfin diverses manifestations susceptibles d’intéresser nos membres, qui s’ajoutent à celles indiquées dans le procès-verbal de la séance de septembre :

  • Les 12 et 13 octobre prochains se tiendra à l’université de Caen Normandie les 2èmes Rencontres internationales de Numismatique, organisées par MM. J. Chameroy et P.-M. Guihard. L’intitulé est le suivant : « Argentum Romanorum sive Barbarorum. Permanences et évolution des usages monétaires de l’argent du IVe au VIe siècle dans l’Occident romain ».
  • Le samedi 14 octobre se tiendra au Palais Brongniart le 67ème Salon du Syndicat national des Experts numismates professionnels (SNENNP). Grâce à la diligence de Mme et M. Burgan, la SFN dispose à nouveau d’une table.
  • À partir du 26 octobre débute le séminaire hebdomadaire de M. Antony Hostein à l’EPHE (jeudi, 12h-14h, salle de l’EPHE à l’INHA, 2 rue Vivienne), qui s’intitule « Histoire monétaire du monde romain ». Exceptionnellement, au cours de la première séance interviendra Mme Marguerite Spoerri Butcher sur le thème suivant : « Le Coin Hoards of the Roman Empire Project. Recherches récentes sur le trésor de Réka Devnia (Bulgarie, tpq 251 apr. J.-C.) ».
  • Les 1er et 2 novembre, à Izmir (Turquie) aura lieu un colloque international intitulé « International Symposium on the Port Cities of the Aegean World : Coins, Seals and Weights».
  • À Athènes (Grèce), les 23 et 24 novembre, un colloque international est organisé sur le thème suivant : « Une monnaie pour le mort, des monnaies pour les vivants. L’obole à Charon : la fin d’un mythe ? ». Il se déroulera à l’École belge et à l’Institut néerlandais d’Athènes.
  • François Joyaux apporte quelques précisions sur les Troisièmes Rencontres de Numismatique asiatique qui sont organisées par la Société de Numismatique asiatique et qui auront lieu le 25 novembre prochain à Lisbonne (Fundaçao Oriente). Il présente ensuite le numéro exceptionnel de la revue Numismatique asiatique (n° 23, septembre 2017) consacré aux monnaies du Cambodge.
  • Antony Hostein prend la parole pour annoncer qu’un appel à communications a été lancé par l’université de Trieste (Italie), pour le 18 mai 2018, à propos d’un colloque international qui portera sur les très gros trésors, sous le titre « Too big to study ? ». Il attire l’attention de l’assemblée sur la date limite de dépôt des communications, qui est fixée au 31 décembre 2017.

 

Publications & ouvrages

Le président fait circuler les publications reçues depuis cet été :

Acta Archaeologica Lodziensia, 61, 2015

Anadolu Anatolia, 42, 2016

Bulletin du Cercle d’Études numismatiques, 54/1, janvier-avril 2017 ; 54/2, mai-août 2017

Cahiers numismatiques, 211, mars 2017

L’Écho des Calètes, 186, mai-juin-juillet 2017 ; 187, juillet-octobre 2017

Numismatisches NachrichtenBlatt, 2017/7, 2017/8, 2017/9, 2017/10

Rencontres numismatiques de la SÉNA, 28-29 mai 2016 Avallon, Hors-Série n° 1 des Cahiers numismatiques, 2017

Le président présente trois ouvrages reçus par notre Société :

  1. BRICAULT, Andrew BURNETT, Vincent DROST et Arnaud SUSPÈNE (dir.), Rome et les provinces. Monnayage et histoire. Mélanges offerts à Michel Amandry, Ausonius, Numismatica Antiqua 7, Bordeaux, 2017.

Tony GOODWIN (ed), Coinage and History in the Seventh Century Near East 5. Proceedings of the 15th Seventh Century Syrian Numismatic Round Table held at Corpus Christi College, Oxford 17-18th September 2016, London, 2017.

Jan MOENS (éd.), 175 ans Société royale de Numismatique de Belgique. Colloquium Belgian Numismatics in Perspective. Brussels, 21 May 2016, Bruxelles, 2017.

 

Communications

Christian Charlet, Mme Sabrina Valin, et M. Yannick Jézéquel prononcent tour à tour leurs communications. À l’issue de celles-ci, le président remercie l’assemblée et déclare la séance close.

 

Erratum

Dans la nécrologie de prononcée par M. Christian Charlet suite au décès de Mme Luce Gavelle-Sabatier (BSFN 72-9, p. 308), lire « Bernard Douvillé » (et non Bernard Davillé).