09 Oct

Assemblée Générale – 5 mars 2016

SAMEDI 5 MARS 2016

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Président : M. Michel Amandry.

Membres présents : Mmes et MM. R. Andurand, F. Arbez, P. Baubeau, Fr. Beau, S. Berger, M. Bompaire, A. Bourgeois, Fr. Boursier, Cl. Brenot, L. Calmels, J. Casta, Chr. Charlet, Ph. Charnotet, M. Chauveau, J.-Ph. Cormier, J.-P. Garnier, C. Grandjean, St. Gustave, P.-O. Hochard, M. Hourlier, J. Jambu, Y. Jézéquel, Fr. Joyaux, J.-Fr. Letho-Duclos, Ph. Mathieu, J. Meissonnier, S. Nieto-Pelletier,  J. Olivier, Th. Pruvost, L. Reinert, A. Ronde, Ph. Schiesser, L. Schmitt, A. Suspène, S. de Turckheim, N. Verzéa, R. Wack, Fr. Wojan.

Membres excusés : Mmes et MM. M. Delcamp, J.-Cl. Desfretier, Fr. Dumas, J. Françoise, G. Gautier, E. Henry, A. Hostein, L. Lariche, C. Morrisson, O. Picard, P. Villemur.

Les membres de la Société française de Numismatique (SFN) sont accueillis dans la salle des Commissions de la Bibliothèque nationale de France – site Richelieu, à partir de 13h30. Il est procédé à l’émargement de la liste de présence, à la distribution des pouvoirs et à la remise des bulletins de vote.

Le président de la SFN, M. Michel Amandry, déclare ouverte l’Assemblée générale ordinaire de la Société à 14h00. Il propose que la séance ordinaire soit reportée à l’issue de l’Assemblée générale, puis demande l’accord des membres présents pour que le Conseil d’Administration sortant assure le déroulement des opérations de vote.

Rapport moral du président de la SFN, M. Michel Amandry

« Ariane Bourgeois, en concluant l’année dernière son rapport moral, espérait remettre à son successeur une société savante en ordre. Je veux tout de suite la rassurer. Les rouages étaient bien huilés et il m’a été facile de me glisser dans son sillage.

D’autant plus facile qu’avec le Conseil d’Administration (CA) élu l’année dernière, dans lequel entraient, outre moi-même, Christian Charlet, Antony Hostein et Jérôme Jambu, l’harmonie a été, je le crois, parfaite. Franck Wojan, notre secrétaire, est aux manettes et le président peut se reposer sur lui, de même que sur René Wack, qui tient les cordons de la bourse d’une main ferme. Je voudrais ici saluer André Ronde, qui va quitter le Conseil, après 12 ans de dévouement à la Société, pour en avoir assuré le secrétariat de 2004 à 2009 et la vice-présidence de 2013 à 2015. Frédérique Duyrat, directrice du Cabinet des Médailles, offre au CA une hospitalité qui ne se dément pas et Jérôme Jambu nous accueille en salle grecque. Que ceux que je n’ai pas nommés me pardonnent, mais ils savent ma gratitude pour leur écoute et leurs conseils. En dehors du CA, je voudrais remercier plus particulièrement Georges Gautier et Patrick Villemur, pour leur implication dans les JN de Versailles et celles à venir de Colmar. Et je n’oublie pas Jean-Pierre Garnier, le conservateur de nos jetons, qui, année après année, va à la Monnaie faire graver le nom de nos récipiendaires, magnifiant ensuite l’aspect desdits jetons, selon des techniques dont il a le secret.

Marguerite Yourcenar fait dire à Hadrien, dans ses Mémoires : « La vérité que j’entends exposer ici n’est pas particulièrement scandaleuse, ou ne l’est qu’au degré où toute vérité fait scandale ». Voilà donc ma vérité.

Séances

De mars 2015 à février 2016, nous avons tenu nos 10 séances qui, pour certaines d’entre elles, ont revêtu un éclat particulier. Je pense d’abord aux JN de juin 2015 qui marquaient les 150 ans de notre Société. Grâce à l’entremise d’Olivier Picard et de Frédérique Duyrat, la séance du vendredi 5 juin s’est déroulée dans le cadre prestigieux de la Grande Salle des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, où nous avons été accueillis par le président de l’AIBL, Robert Martin, par Michel Bur, vice-président et par Michel Zink, secrétaire perpétuel. Le lendemain, nous nous sommes retrouvés dans la somptueuse galerie des Affaires étrangères de la Bibliothèque municipale de Versailles, accueillis par sa directrice, Sophie Danis, et par son conservateur, Christophe Thomet. Le 3 octobre, la Société s’est retrouvée pour une Journée d’étude « Un règne gravé dans le métal. La numismatique de Louis XIV » organisée par Jérôme Jambu. Le salon Bouvier du Musée Carnavalet avait été mis à notre disposition par Valérie Guillaume, la directrice de cet établissement. Une journée en hommage à Georges Le Rider s’est tenue le 7 novembre ici même, qui doit là encore beaucoup à Frédérique Duyrat. La BnF s’était associée à la SFN et je voudrais remercier à nouveau Bruno Racine, son président, et Sylviane Tarsot-Gillery, sa directrice générale pour leur implication dans la réussite de cette marque d’affection à un grand maître de notre discipline. Enfin une journée en hommage à Jean-Pierre Callu nous a réunis le 9 janvier ; là encore, les neuf orateurs qui avaient répondu à mon invitation, ont témoigné de l’actualité de l’œuvre de cette autre grande figure, trop tôt disparue.

Toutes ces séances, et c’est une grande satisfaction, ont été très suivies, puisque, si j’ai bien compté, plus de 360  membres et invités étaient présents, soit une cinquantaine de plus que pour les séances 2014-2015.

Publications

La Revue Numismatique sort désormais à l’automne et cela est dû à l’efficacité de son secrétariat, Jérôme Jambu en tête. Celle de 2015, forte de 603 pages, comporte un cahier thématique sur Louis XIV, qui compte 7 contributions, ainsi que 13 autres articles dont le spectre thématique va de Dyrrachion à la pièce de 100 francs-or Bazor de 1928, sans oublier le « Bulletin bibliographique », toujours précieux.

La publication régulière du Bulletin incombait à Sylvia Nieto-Pelletier, assistée depuis novembre dernier de Pierre-Olivier Hochard. Merci à tous deux pour la qualité de leur travail. 45 communications auront été publiées, de mars 2015 à février 2016, ainsi que 13 correspondances. Elles témoignent comme les années précédentes d’une variété de centres d’intérêt, avec deux pics récurrents : les périodes romaine et moderne. Mais toutes les périodes ont été visitées, et des thèmes rares abordés, comme les poids ou la glyptique. Je voudrais simplement dire mon regret de n’avoir entendu et lu qu’une seule communication sur le monde grec, dans la mesure où les deux communications sur des monnaies provinciales romaines sont désormais versées dans le monnayage romain. Nous avons pourtant beaucoup d’excellents spécialistes du monde grec et je ne peux que les inviter à venir nous présenter leurs travaux. Je dois toutefois moduler mon propos dans la mesure où le monde grec a été à l’honneur à l’AIBL, avec la communication de Frédérique Duyrat, et que 4 communications de la Journée Le Rider seront publiées dans la RN 2016, de même que 4 communications de la Journée Callu. Ces deux Journées ont du reste fait l’objet d’un compte-rendu dans la Lettre d’information 145, mars 2016, de l’AIBL.

J’en termine avec le Bulletin en rappelant que sa vitesse de publication dépend des auteurs des communications. Plus un manuscrit est rendu rapidement, et selon les normes éditoriales édictées, plus vite le Bulletin peut être maquetté et envoyé à l’impression.

Je ne peux bien entendu évoquer toutes les monographies et articles que nos membres publient et qui font progresser notre discipline.

Congrès, colloques et autres manifestations

Il m’est impossible de lister toutes les manifestations où la numismatique a une large place, que nous annonçons dans le Bulletin, et auxquels participent nombre de nos membres et dont ils sont souvent les organisateurs. Je voudrais toutefois mentionner le colloque consacré à la numismatique du Cambodge organisé par François Joyaux et la Société de Numismatique asiatique le 10 Octobre 2015, le colloque international « L’argent est roi ! » organisé par Thomas Faucher à Orléans du 29 au 31 Octobre dernier, l’exposition « Le Roi-Soleil et les Princes de Monaco » mise en place par Christian Charlet à Monaco du 13 au 15 novembre et inaugurée en présence du Prince Albert II, le colloque tenu à Bruxelles les 27 et 28 Novembre qui avait pour thème « Relire l’œuvre de J.-B. Colbert de Beaulieu (1905-1995), vingt ans après », dont Sylvia Nieto-Pelletier était la cheville ouvrière. Je n’aurais garde d’oublier le Salon du SNENNP qui s’est tenu au Palais Brongniart le 21 septembre dernier, où la SFN disposait gracieusement d’une table. En évoquant le SNENNP, je tiens à remercier Françoise Berthelot-Vinchon pour son appui à la Journée Louis XIV.

J’ai gardé pour la fin le XVe Congrès International de Numismatique qui s’est déroulé à Taormine du 21 au 25 Septembre 2015. Environ 700 numismates et leurs proches étaient réunis et, parmi eux, une forte délégation française qui a présenté pas moins de 35 communications (sur les 420).

Jetons de vermeil

À l’occasion de ce Congrès, Georges Gautier a remis à Carmen Arnold-Biucchi, lors de la soirée inaugurale, son jeton décerné au titre de l’année 2014.

Quant au récipiendaire de l’année 2015, Peter Ilisch, nous avons eu le plaisir de l’accueillir le mois dernier et lui voir remettre par Marc Bompaire son jeton.

Effectifs

Nos effectifs s’établissent autour de 435 membres, honoraires, titulaires, correspondants et institutionnels. Quelques membres nous ont malheureusement quittés : Pascal Rousselle et Peter Woodhead.

Mais nous avons accueilli 8 nouveaux membres. C’est bien, mais c’est trop peu. Une société dynamique vit d’un recrutement dynamique et je ne peux qu’inviter tous les membres à faire du prosélytisme.

Distinctions

Certains de nos jeunes membres ont vu leurs qualités et travaux reconnus. Charles Parisot a été nommé membre de la Casa de Velázquez de Madrid, Stéphane Martin a reçu le prix de la SOPHAU pour sa thèse Du statère au denier, Pierre-Olivier Hochard est devenu docteur de l’Université François-Rabelais de Tours, enfin Thibault Cardon docteur de l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Mais je n’oublie pas les moins jeunes : Sylvie de Turckheim-Pey a été nommé chevalier dans l’Ordre des palmes Académiques et, surtout, Cécile Morrisson a été élue académicienne le 11 décembre dernier au fauteuil de Jean Favier, rejoignant ainsi l’olympe des immortels. À tous et à toutes, j’adresse mes félicitations, au nom de la SFN. Leurs lauriers couronnent également la SFN.

L’avenir

La saison 2015-2016 est largement préparée. Une Journée thématique sur le monnayage celte se tiendra ici même le 30 avril, organisée par Sylvia Nieto-Pelletier. Quant aux JN 2016, elles se tiendront à Colmar les 10, 11 et 12 Juin : nous serons accueillis à la Bibliothèque municipale de Colmar, sise dans le Couvent des Dominicains, par son directeur Rémy Casin. Le Cercle numismatique de Colmar, présidé par Serge Hamm, s’est associé à notre manifestation. La SFN ne s’était pas rendue en Alsace depuis les JN de Strasbourg en 1960.

La composition et l’infographie du Bulletin sont depuis janvier entre les mains de Fabien Tessier. Ce changement va être une source importante d’économies et le CA a donc décidé d’accorder plus d’espace aux auteurs de communications : au lieu de 16 000 signes (espaces, notes et illustrations compris), nous allons passer à 20 000 signes. De plus, les auteurs recevront désormais leur pdf avec de la couleur, s’ils ont fourni des illustrations couleur.

Le site web de la SFN est désormais mis à jour régulièrement et je vous invite donc à le consulter. Vous y trouverez le programme des séances. J’ajoute que le bulletin d’inscription des JN 2016 ne sera plus envoyé par la poste, mais téléchargeable sur le site (www.sfnummatique.org). Avec nos web masters, Florence Codine et Franck Wojan que je remercie chaleureusement, nous envisageons de mettre les pdf des Bulletins sur ce site, avec une échelle mobile de 2 ans.

Enfin le CA a décidé de réactiver le prix Babut qui viendra récompenser, tous les deux ans, à compter de cette année, un ouvrage consacré à la numismatique nationale.

Je ne voudrais évidemment pas passer sous silence le déménagement du Cabinet des Médailles qui s’annonce, et avec lui, celui de la salle de la SFN. Les plannings étant encore mouvants, il m’est difficile de donner des dates de même qu’Il est impossible de dire aujourd’hui quand la salle des Commissions ne pourra plus nous accueillir, sans doute en fin d’année.

J’en ai terminé. C’est un honneur de présider la SFN. J’espère ne pas en être trop indigne, sachant compter sur votre indulgence et votre amitié. »

Rapport financier 2015 du trésorier de la SFN, M. René Wack.

« Après les traditionnels remerciements d’usage aux personnes qui, au cours de l’année écoulée, ont encore aidé le trésorier dans sa tâche, je vais vous présenter un rapport financier avec un résultat, pour une fois, largement bénéficiaire, contrastant avec les années précédentes.

Recettes & dépenses 2015

Au chapitre des recettes, nous constatons une stabilisation des cotisations. Ces dernières sont d’un montant de 23.306€ comparable aux exercices précédents. Il faut noter que ces cotisations intègrent l’augmentation décidée lors de l’Assemblée générale de mars 2014, mais, malheureusement, le bénéfice escompté se trouve annulé par la diminution des nos membres. Les recettes de la Revue Numismatique sont en forte augmentation à 18.685 €. Ceci s’explique par l’augmentation de plus de 2000 € de la redevance des Belles-Lettres passant de 5.070 € en 2014 à 7.206 € en 2015 et surtout par le fait que le Département des Monnaies, Médailles et Antiques a procédé aux paiements des RN 2014 et 2015, destinées aux échanges, lors de l’exercice 2015 générant un complément de recettes de 3.000 €.

L’ensemble des recettes s’élève ainsi à 48.579 €.

Au chapitre des dépenses, il faut souligner la diminution des frais d’impression, de gestion et de routage des bulletins passant de 19.000 € en 2014 à 17.500 €, cette diminution des coûts est principalement liée à la diminution des pages des Bulletins dont le nombre total a été de 300 soit 44 pages de moins qu’en 2014. Les frais de la Revue 2015 s’élèvent à 14.527 €, ce qui représente une très forte diminution par rapport aux coûts de 20.159 € de la Revue 2014, il faut préciser que cette dernière était un ouvrage fort volumineux de plus de 800 pages qui comprenait les Actes du colloque Pierre Bastien dont le coût était de 18.000 € et il faut également retrancher 1.986 € de frais postaux de la Revue 2013 supportés en 2014. Au chapitre des frais divers et de secrétariat on constate une légère diminution des frais courants qui s’élèvent à 6.500 €, diminution due à la suppression en cours d’année du poste rétribué de secrétariat ; par ailleurs, les frais de réception de savant étranger et autres contributions ont été limités à 566 €.

Cette forte diminution des coûts, liée à une augmentation des recettes a, par effet de ciseaux, permis de reconstituer nos réserves d’un montant de 6.000 € correspondant aux pertes de l‘exercice précédent.

L’ensemble des dépenses s’élève à 47.899 € ce qui, rapproché des recettes de 48.579 €, dégage un bénéfice de 680 €.

Projet de budget 2016

Au chapitre des recettes, nous prévoyons un chiffre stable de 23.500 € pour les cotisations en tenant compte d’une part des augmentations de cotisations et d’autre part de l’érosion régulière de nos membres. À ce chiffre s’ajoutent principalement les recettes de la Revue et  celles de la redevance des Belles-Lettres d’un montant global de 13.500€. Il faut également noter un remboursement de TVA d’un montant de 2.264 € pour les années 2014 et 2015.

Les recettes prévues s’élèvent à 44.464 €.

Au chapitre des dépenses, nous prévoyons 17.000 € pour la Revue, ainsi que 16.500 € pour le Bulletin. Les autres dépenses récurrentes restant à l’identique avec des frais de réception et de subventions de 1.500 €, mais une augmentation des frais de fonctionnement à 5.500 €, augmentation liée aux dépenses postales (timbres, enveloppes et colis).

Les dépenses prévues s’élèvent à 43.700 € permettant un budget équilibré avec un résultat positif de 764 €.

Nous espérons qu’en 2016, tant les recettes que les dépenses liées à la Revue et au Bulletin pourront être imputées sur l’exercice budgétaire de l’année, ce qui permettra de mieux anticiper les dépenses et recettes annuelles et évitera, à l’avenir, le jeu de « montagnes russes » des exercices précédents.

Jeton de vermeil 2016

Mme Ariane Bourgeois, ancienne présidente de la SFN, annonce que le jeton de vermeil de la Société, qui est décerné chaque année à un savant étranger par le collège des trois anciens présidents de la SFN (Georges Gautier, Jean-Pierre Garnier et Ariane Bourgeois), a été attribué au titre de l’année 2016 à M. Johan van Heesch, conservateur du Cabinet des Médailles de la Bibliothèque royale de Belgique et spécialiste du monnayage romain.

Élection d’un membre titulaire

L’ordre du jour appelle à l’élection d’un membre titulaire, qui est présenté à l’assemblée : il s’agit de Mme Laurence Calmels (rapporteur : M. Marc Bompaire).

La procédure de vote n’ayant pas été demandée par l’assemblée, Mme Calmels est élue membre titulaire de la SFN à l’unanimité.

Élection d’un membre honoraire

Un membre honoraire est ensuite proposé à l’élection. Il s’agit de M. Jean-Pierre Garnier, parrainé par le Bureau. Le rapporteur, M. René Wack, retrace la carrière du récipiendaire.

À l’issue du scrutin, les résultats du vote sont proclamés :

Suffrages exprimés : 37 sur 37.

Garnier a obtenu 35 voix. Il devient membre honoraire de la SFN.

Renouvellement du Conseil d’Administration de la SFN

À l’issue du dépouillement du scrutin concernant l’élection du nouveau Conseil d’Administration de la Société française de Numismatique, M. Jacques Meissonnier proclame les résultats du vote qui vient de se dérouler :

Membres présents : 39

Votes par procuration et par correspondance : 72

Nombre total de votants : 111

Suffrages exprimés : 111

Bulletins nuls : 0

Les candidats au Conseil d’Administration de la SFN ont respectivement obtenu :

  1. Michel Amandry : 110 voix
  2. Marc Bompaire : 110 voix
  3. Christian Charlet : 102 voix
  4. Mme Catherine Grandjean : 111 voix
  5. Pierre-Olivier Hochard : 111 voix
  6. Antony Hostein : 111 voix
  7. Jérôme Jambu : 100 voix
  8. Mme Sylvia Nieto-Pelletier : 107 voix
  9. Arnaud Suspène : 111 voix
  10. René Wack : 111 voix
  11. Franck Wojan : 111 voix

Tous les candidats sont élus. Mme Frédérique Duyrat, directeur du département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF est membre de droit du Conseil d’Administration.

Le nouveau Conseil d’Administration se retire alors à huis clos pour élire en son sein les membres du « Bureau » de la SFN, dont la liste est ensuite communiquée à l’assemblée :

  1. Michel Amandry : président ;
  2. Marc Bompaire : vice-président ;
  3. Franck Wojan : secrétaire ;
  4. René Wack : trésorier ;
  5. Jérôme Jambu : secrétaire de rédaction de la Revue numismatique ;
  6. Pierre-Olivier Hochard, secrétaire de rédaction du Bulletin de la Société française de Numismatique ;
  7. Mme Frédérique Duyrat, Mme Catherine Grandjean et M. Arnaud Suspène : directeurs de la Revue numismatique ;
  8. Christian Charlet, Antony Hostein et Mme Sylvia Nieto-Pelletier : conseillers.

Le président déclare close l’Assemblée générale ordinaire et ouvre la séance ordinaire de la SFN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *