Décès de Jean-Baptiste Girard (1932-2018)

Né à Lille en 1932, J.-B. Giard, après être sorti de l’École des Chartes en 1960, a passé toute sa carrière au département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France (1961-1997).

Il laisse derrière lui une œuvre très importante, essentiellement consacrée au monnayage romain. On ne citera ici que ses trois volumes qui ont fait connaître le fonds de monnaies romaines du Cabinet, d’Auguste à Nerva. Il portait également une attention particulière à la publication de trésors et il créa la série Trésors Monétaires dont il édita les douze premiers volumes (1979-1990). Il fut secrétaire de la Revue Numismatique de 1962 à 1973, puis l’un de ses directeurs de 1974 à 1996. Ses travaux lui ont valu l’obtention du prix Duchalais (1968), du prix Allier de Hauteroche (1983 et 2001) de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, et la médaille de la Royal Numismatic Society (1998). Il était chevalier des Palmes académiques (1977).

Michel Amandry