Compte rendu du 7 mars 2020 (provisoire)

SÉANCE ORDINAIRE DU 7 MARS 2020

Présidence : Mme Catherine Grandjean, présidente de la SFN

Membres présents et excusés : cf. liste donnée pour l’assemblée générale ordinaire.

BSFN

            Pas de procès-verbal à adopter ce mois-ci.

Élection

Les candidatures de MM. Vincent Hérail et Bernard Seguin, présentées à l’assemblée lors de notre séance de février, sont soumises au vote de l’assemblée. MM. Hérail et Seguin sont élus respectivement membre correspondant à l’unanimité.

Candidatures

            Deux nouvelles candidatures sont présentées à l’assemblée :

  • celle de M. Jean-Christophe Bertrand, de Marcoussis (Essonne), parrainée par MM. Christian Charlet et Laurent Schmitt ;
  • celle de M. David F. Fanning, de Gahanna (Ohio, États-Unis), parrainée par MM. Hadrien Rambach et Michel Amandry.

Annonces

            La présidente rappelle que les Journées numismatiques de Monaco approchent ; elles se dérouleront les 29-31 mai prochains. Les personnes intéressées, soit par des chambres d’hôtel, soit par des chambres au Centre méditerranée du Cap d’Ail, sont priées de se rapprocher du trésorier de la SFN, M. René Wack. Le programme ainsi que le formulaire d’inscription seront disponibles prochainement sur le site Internet de la SFN.

            Elle signale ensuite que le samedi 14 mars, à l’université de Tours, se tiendra la « Journée des numismates hellénistes du CeTHiS » au cours de laquelle Soline Berger, Pierre Bourrieau, Catherine Grandjean, Pierre-Olivier Hochard, Eleni Papaefthymiou, Clément Pinault et Franck Wojan interviendront.

            Mme Sylvia Nieto-Pelletier prend la parole pour annoncer d’une part que, le 11 mars prochain, à l’Institut Michelet, se tiendra un séminaire animé par Patrice Brun et Eneko Hiriart et qui portera sur les « Économies de la protohistoire récente ». D’autre part, MM. Jérémy Artru et Guillaume Blanchet organisent les vendredi 5 et samedi 6 juin 2020 un atelier thématique intitulé « Monnaies et méthodes. Actualité de la recherche doctorale en numismatique ». Il se tiendra à Orléans, à l’hôtel Dupanloup.

            M. Jérôme Jambu annonce que la séance ordinaire de la SFN du samedi 10 octobre 2020 sera une journée thématique organisée par MM. Patrice Baubeau et Jérôme Jambu, intitulée « Du papier à la monnaie. Histoire et numismatique du billet ». Les propositions de communications sont à envoyer aux organisateurs entre la fin mars et la fin mai 2020. Le comité scientifique chargé d’examiner les projets de communications rendra son verdict dans la seconde quinzaine du mois de juin 2020.

            M. Patrice Baubeau mentionne la tenue d’un colloque organisé par la Banque de France les 19 et 20 mars prochains, dans le cadre des Séminaires de la Mission historique, à propos de « La crédibilité des monnaies, de John Law au bitcoin », avec les interventions de MM. Patrice Baubeau et Jérôme Jambu.

            Mme Lyce Jankowski a demandé à faire circuler l’information suivante : l’université de Tübingen (Allemagne) propose du 15 au 17 avril prochains une conférence internationale intitulée « Collectors and Scholars. The Numismatic World in the Long 19th Century », avec les interventions de nombreux membres de la SFN (Bruno Callegher, Vincent Drost, Lyce Jankowski et Arianna d’Ottone-Rambach).

            M. Antony Hostein a le plaisir d’annoncer que la version numérique du volume VIII du Roman Provincial Coinage est disponible sur le site http://rpc.ashmus.ox.ac.uk. Il est consacré au règne de Philippe l’Arabe (244-249) et contient plus de 22 000 descriptions de monnaies frappées par 173 cités. Il a été rédigé par M. Jérôme Mairat et Mme Marguerite Spoerri, avec les contributions de MM. Michel Amandry, Kevin Butcher, Jack Nurpetlian et Mme Ulrike Peter.

            M. Michel Amandry signale que Mme Marie-Laure Le Brazidec a obtenu le premier prix du Prix quinquennal du Bulletin du Cercle numismatique du Val de Salm 2019-2020 pour son travail intitulé « Proposition d’identification d’une divinité féminine sur une série de jetons en plomb de Gaule romaine ».

            M. Pierre-Olivier Hochard évoque ensuite de nouveaux correctifs apportés aux « Instructions aux auteurs ».

            Mme Frédérique Duyrat donne des nouvelles de l’avancées des travaux de rénovation du site Richelieu de la BnF : elle précise que le retour du “Cabinet des Médailles” sur son site historique est prévu pour le premier semestre 2021 ainsi que le retour des collections archéologiques. La salle de lecture risque d’être fermée à certaines périodes. Elle évoque enfin la situation inquiétante du “Cabinet des Médailles” du British Museum à Londres.

            M. Michel Amandry reprend la parole pour prononcer la nécrologie de M. Bernard Rémy, ancien membre de la SFN, texte co-écrit par Michel Amandry, Julie Dalaison et Patrice Faure.

« Bernard Rémy (1942-2020)

Né en 1942, Bernard Rémy a suivi des études d’Histoire à la faculté de Lyon et obtenu l’agrégation d’Histoire en 1966. Il a ensuite soutenu un doctorat de troisième cycle sous la direction de Marcel Le Glay en 1971, avant d’être l’élève d’Hans-Georg Pflaum et de Paul-Marie Duval dans leurs séminaires de l’École Pratique des Hautes Études, de 1972 à 1976. C’est en 1984 qu’il a présenté son doctorat d’État, réalisé sous la direction d’André Chastagnol.

Sa carrière universitaire l’a mené de Saint-Étienne (1968-1987) à Chambéry (1989-1993) puis Grenoble (1993-2007). Il a donc toujours consacré une grande partie de son temps à l’enseignement, à l’exception des années 1987 à 1989, où il a été détaché comme directeur des études pour l’Antiquité à l’Institut français d’Études anatoliennes d’Istanbul.

Chercheur infatigable, Bernard Rémy s’est intéressé à des domaines aussi variés que les institutions et l’administration romaines (ainsi ses livres sur le gouvernement des provinces d’Anatolie), la société (avec des ouvrages sur les femmes ou les “vieux” en Gaule romaine), les figures du pouvoir (biographies d’Antonin le Pieux et de Dioclétien), l’épigraphie (plusieurs volumes des Inscriptions latines de Narbonnaise et des Inscriptions latines d’Aquitaine), et bien entendu la numismatique.

Il avait rejoint notre Société en février 1973, parrainé par son maître H.-G. Pflaum et H. Huvelin. De 1976 à 2013, il a donné 28 communications ou correspondances au BSFN et contribué à la RN par des comptes rendus d’ouvrages. Les problèmes de circulation monétaire étaient au cœur de ses préoccupations : outre des publications comme Les monnaies romaines découvertes à Rodumna (Roanne, Loire). Essai de circulation monétaire (Lyon, 1985) ou Les monnaies de fouilles du sanctuaire de Viuz-Faverges (Haute-Savoie) (Annecy, 1997), il avait profité de son séjour à Istanbul pour organiser les premières Journées Numismatiques Anatoliennes dont le thème était la publication des monnaies de fouilles. C’est également durant ce séjour qu’est né son projet de corpora d’ateliers du nord de l’Anatolie. Sont ainsi parus Sébastopolis du Pont (Istanbul, 1998), Comana du Pont (Milan, 1999) et Zéla (Bordeaux, 2009), tous trois volumes co-écrits avec M. Amandry, et avec J. Dalaison pour le dernier. B. Rémy avait une force d’entraînement et d’autres études d’ateliers provinciaux de cette partie de l’Anatolie ont vu le jour sous la plume de ses collègues ou anciens étudiants : L Bricault, J. Dalaison, F. Delrieux ou F. Wojan.

Tous ses travaux ont largement contribué à l’enrichissement de la recherche et à la connaissance de l’ensemble du monde romain, et B. Rémy nous aurait donné plus encore si la maladie n’avait fini par prendre le dessus. Il repose désormais à Saint-Agrève, en Ardèche, dans le caveau familial. »

Publication 

            M. Joël Françoise fait circuler l’ouvrage suivant : Xavier Delestre, Numismatique. Le pillage et le commerce des oboles de Marseille, ouvrage diffusé à titre gratuit par le ministère de la Culture et la Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur / service régionale de l’archéologie, et paru en 2019.

 Communications

            MM. Olivier Michel et Jérôme Jambu prononcent tour à tour leur communication. À l’issue de celles-ci, la présidente remercie les orateurs et l’assemblée, puis déclare la séance close et donne rendez-vous à nos membres le samedi 4 avril prochain (salle Richelieu 1) pour une séance spéciale au cours de laquelle de jeunes doctorants en numismatique prendront la parole.